Kenya

telex

Kenya. Les voyagistes européens interrogés par l'AFP affirment ne pas constater de baisse de réservations pour le Kenya après les enlèvements près de Lamu d'une Britannique il y a un mois et d'une Française en fin de semaine dernière, mais ont déprogrammé cette station balnéaire.

Publié par La Rédaction

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *