Pertes

telex

Pertes. Euro Disney a réduit sa perte au premier semestre 2012/2013, grâce au refinancement de sa dette et à la légère progression de son activité, mais l'exploitant de Disneyland Paris reste "prudent" pour la suite en raison du contexte économique "toujours difficile". Sur les six premiers mois (octobre à mars) de son exercice décalé, Euro Disney a annoncé mardi une perte nette part du groupe ramenée à 89,1 millions d'euros, contre 100,8 millions pour la même période de l'exercice précédent.

Publié par La Rédaction

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *