Thomas Cook supprime les attractions impliquant des orques.

telex

Thomas Cook va supprimer de son catalogue les attractions impliquant « des orques en captivité », a annoncé son directeur général Peter Fankhauser  dimanche. « Il faut être clair sur le genre d’entreprise que nous voulons être », a t-il dit. « C’est pourquoi nous avons introduit notre politique sur le bien-être animal il y a 18 mois, et c’est pourquoi nous avons pris cette décision aujourd’hui. » Cette décision concernera le parc zoologique Loro Parque à Tenerife (Espagne) et les parcs Seaworld, dédiés aux attractions marines, avec spectacles d’orques et de dauphins.

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *