63% des salariés ont déjà travaillé pendant les vacances

Tendances

63% des Français ont déjà travaillé pendant leurs vacances selon une étude menée par SAP Concur avec Innofact, auprès de 1105 Français, âgés entre 18 et 69 ans.

Plus on est jeune plus on travaille durant l’été

C’est une pratique légèrement plus répandue chez les hommes (66%) que chez les femmes (59%). De plus, on apprend qu’au-delà de 50 ans seulement un salarié sur deux (50%) déclare avoir déjà travaillé pendant ses vacances, ces derniers sont plus nombreux chez les 40-49 ans (60%), suivi des salariés entre 30-39 ans (69%), puis des plus jeunes, les 18-29 ans, qui arrivent en première position (76%).

 

45% des travailleurs français ont déjà répondu à des emails pendant leurs vacances : 48% des hommes et 42% de femmes. Et cela s’avère encore plus répandu chez les jeunes : 58% des 18-29 ans l’ont déjà fait, contre 49% des 30-39 ans, 41% des 40-49 ans et seulement 30% pour les salariés de plus de 50 ans. De plus, l’étude montre que 37% des travailleurs français ont déjà participé à une conférence téléphonique durant leurs vacances.

 

Par ailleurs, 54% des salariés n’ont jamais annulé ou repoussé leurs vacances. Et plus le niveau d’ancienneté est faible, plus souvent c’est le cas. Ainsi, 66% des 18-29 ans ont déjà annulé ou repoussé leurs congés pour raisons professionnelles, contre 50% des 30-39 ans et seulement 38% au-delà de 40 ans.

 

On apprend enfin que 30% des salariés français ont déjà profité d’un déplacement professionnel pour prolonger en séjour de loisir. Ce pourcentage grimpe à 52% pour ceux qui voyagent régulièrement pour affaires. Les adeptes ici sont encore une fois les plus jeunes avec 43% des 18-29 ans et 36% des 30-39 ans qui se laisseraient bien tenter par l’expérience. De leurs côtés, les Français peu habitués à voyager pour raisons professionnelles sont plutôt contre cette idée en grande majorité (78%).

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *