Ces grandes tendances qui ont bouleversé les métiers du tourisme

Tendances

Dans le cadre de la convention des Entreprises du Voyage d’Ile-de-France qui s’est déroulée le week-end dernier en Suède, Laurent Queige, directeur du Welcome City Lab, a fait une présentation très remarquée sur les grandes tendances, anticipées ou non, qui ont transformé les métiers du tourisme.

 

Les tendances annoncées il y a 10 ans par le Welcome City Lab et confirmées :

  1. Le partage de l’usage plutôt que propriété (transports, hébergement)
  2. L’émergence du « fun » dans les expériences
  3. L’intelligence artificielle dans les stratégies CRM
  4. La stimulation des 5 sens dans les visites touristiques
  5. Le sans-couture comme enjeu majeur des destinations
  6. La perte de confiance en certains grands réseaux sociaux
  7. La quête de l’effet « waouh » dans les activités touristiques
  8. La généralisation des approches prédictives des clients
  9. L’apparition de lieux touristiques hybrides
  10. L’innovation dans les ressources humaines

Les tendances non identifiées et apparues :

  1. Les dysfonctionnements des robots humanoïdes
  2. Les manifestations anti-touristes de certains habitants

Les tendances prédites et non réalisées :

  1. La non-généralisation de la réalité virtuelle en tourisme
  2. La non-généralisation de modèles économiques de start-up relevant d’une logique de tourisme durable

 

Puis Laurent Queige s’est livré au même exercice mais en partant de publications de prospectives touristiques parues en 2010 (Le Tourisme des années 2010, Touriscopie, et le Schéma régional du CRT Paris IdF).

Les tendances annoncées et confirmées :

  1. L’omniprésence du numérique (pratiques, transactions)
  2. L’essor des achats touristiques de dernière minute
  3. Le boom du tourisme urbain / city-breaks (expos, concerts)
  4. L’affirmation du marché touristique du bien-être
  5. La recherche de contacts directs habitants / touristes
  6. La quête d’authenticité dans les activités et visites
  7. Le renouveau du tourisme des jeunes
  8. L’essor des activités touristiques pour familles / enfants
  9. L’accroissement du marché des seniors
  10. La prise de conscience écologique dans le tourisme

Les tendances non identifiées et apparues :

  1. L’utilisation massive des réseaux sociaux
  2. L’hégémonie de quelques OTA en termes de commercialisation
  3. La généralisation de la consommation collaborative
  4. Le succès mondial des compagnies aériennes à bas coût
  5. L’essor d’hôtels non standardisés (boutiques-hôtels, auberges)
  6. L’émergence de nouvelles destinations (Allemagne, Scandinavie)
  7. Le boom international du tourisme des Chinois
  8. La multiplication des actes de terrorisme et problèmes sécuritaires
  9. Le fort développement du marché des croisières
  10. Le phénomène générationnel de l’entrepreneuriat/start-up

Les tendances prédites mais non apparues.

  1. La non-amélioration de l’accueil en France
  2. Le non-remplacement des congrès par des vidéoconférences
  3. La non-disparition des agences de voyages

 

Rappelons que les quatre objectifs du Welcome City Lab sont de repérer les futurs champions du tourisme international, de créer une culture de l’innovation chez les acteurs du tourisme, de favoriser les synergies entre les professionnels classiques et les start-up et de faire de Paris le leader mondial de l’innovation touristique. En 2018, le Welcome City Lab a incubé 100 start-up avec un taux de pérennité de 85% et levé 150 millions d’euros.

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *