L’OMT engage le G20 à faire du tourisme une priorité

Tendances

L’Organisation mondiale du tourisme (OMT) était mobilisée aux côtés des ministres du Tourisme des économies du G20 réunis à Buenos Aires pour demander aux dirigeants de faire une place au tourisme dans leurs priorités d’action.

 

Lors de son entrevue avec le président de la République argentine et actuel président du G20, Mauricio Macri, le secrétaire général de l’OMT, Zurab Pololikashvili, a souligné la capacité que possède le tourisme de créer des emplois et la nécessité d’accélérer l’adaptation du secteur à la transformation numérique.

 

La huitième réunion des ministres du tourisme des économies du G20 s’est tenue à La réunion a permis d’examiner comment le tourisme, en misant sur l’innovation et la technologie et en favorisant l’acquisition de nouvelles compétences, peut créer de nouveaux emplois décents. « Il nous faut promouvoir le rôle joué par le tourisme dans le monde de demain sachant que c’est le secteur qui va créer le plus d’emplois ces dix prochaines années » a déclaré le ministre argentin du Tourisme, Gustavo Santos, lors de l’ouverture de la réunion.

 

Les ministres du Tourisme des économies du G20 ont convenus d’encourager « les politiques en faveur du plein emploi productif, accompagner les processus d’innovation dans le tourisme et stimuler la création d’emplois décents et d’entreprises durables et l’entrepreneuriat, en particulier parmi les femmes et les jeunes ». Ils se sont aussi engagés à « établir des cadres propices à l’innovation et à l’entrepreneuriat et des connexions entre startups, grandes entreprises, investisseurs et pouvoirs publics formant des écosystèmes tout le long de la chaîne de valeur touristique ».

 

Autre engagement : « concevoir des mécanismes de coopération entre les établissements d’enseignement à tous les niveaux, le secteur privé, les pouvoirs publics et les partenaires technologiques pour revoir les programmes d’éducation et les politiques de formation professionnelle » ainsi que « prendre en considération l’importance des PME dans les secteurs du tourisme, du patrimoine et de la culture, compte tenu de leur contribution à la création d’emplois et de leur rôle dans la préservation et la promotion des ressources culturelles ».

 

En 2016, les pays du G20 ont reçu 904 millions d’arrivées de touristes internationaux, ce qui a représenté plus de mille milliards d’USD ou encore 6,3 % du total des exportations du G20. Le gouvernement japonais accueillera la neuvième réunion des ministres du tourisme des économies du G20 dans la ville de Kutchan, à Hokkaido, en 2019.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *