L’Afrique du Nord et le Moyen-Orient affichent un dynamisme exceptionnel

Tendances

D’après le baromètre OMT du tourisme mondial, les destinations ont reçu 1,1 milliard de touristes internationaux au cours de la période allant de janvier à octobre 2017. C’est 7 % de plus que l’an dernier au cours de la même période, soit 70 millions d’arrivées internationales supplémentaires.

Un total de 1,127 milliards de touristes en 2017

La forte demande de tourisme enregistrée au cours des premiers mois de l’année 2017, y compris pendant la haute saison estivale de l’hémisphère Nord, s’est maintenue jusqu’au mois d’octobre. Les destinations à travers le monde ont reçu un total de 1 milliard 127 millions (+7 %) d’arrivées de touristes internationaux (visiteurs qui passent la nuit) au cours des 10 premiers mois de l’année, soit 70 millions de plus qu’au cours de la même période en 2016.

Ces résultats s’expliquent par la croissance soutenue enregistrée dans de nombreuses destinations et par la nette reprise qui s’est produite dans celles ayant subi un fléchissement l’an dernier.

 

Les destinations d’Europe méridionale et méditerranéenne, d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient, en particulier, ont affiché un dynamisme exceptionnel. La croissance des arrivées internationales a dépassé les 7 % dans toutes les destinations de l’Europe méridionale et méditerranéenne. Il y a eu un redressement rapide en Turquie et une croissance à deux chiffres dans la plupart des autres destinations de la région. En Afrique du Nord et au Moyen-Orient, l’Égypte, la Tunisie et la Palestine ont connu un net rebond après la baisse des années précédentes. Le Maroc, Bahreïn, la Jordanie, le Liban, Oman et Dubaï (Émirats arabes unis), pour leur part, ont tous continué d’afficher une croissance soutenue.

 

C’est l’Europe (+8 %) qui a connu la plus forte croissance des arrivées internationales au cours des 10 premiers mois de l’année 2017, sous l’effet des résultats remarquables obtenus par l’Europe méridionale et méditerranéenne (+13 %). L’Europe occidentale (+7 %) repart après le tassement de l’an dernier et l’Europe du Nord (+6 %) conserve une croissance robuste. Les arrivées en Europe centrale et orientale ont été en hausse de 4 % de janvier à octobre 2017.

 

L’Afrique (+8 %) arrive en deuxième position des régions en plus forte croissance au cours de la période considérée, grâce au net redressement intervenu en Afrique du Nord (+13 %) et aux bons résultats de l’Afrique subsaharienne (+5 %).

 

En Asie-Pacifique (+5 %), la croissance a été tirée par l’Asie du Sud (+10 %). L’Asie du Sud-Est (+8 %) et l’Océanie (+7 %) ont également bénéficié d’une augmentation vigoureuse des arrivées. Les chiffres de l’Asie du Nord-Est (+3 %) sont plus contrastés : certains destinations enregistrent une croissance à deux chiffres alors que d’autres ont des résultats en baisse.

 

L’Amérique du Sud (+7 %) reste en tête de la croissance dans la région, les Amériques ayant enregistré globalement une croissance de 3 %. L’Amérique centrale et les Caraïbes ont été en hausse toutes les deux de 4 % et l’on observe, dans les Caraïbes, des signes clairs de redressement au mois d’octobre après le passage des ouragans Irma et Maria.

 

En Amérique du Nord (+2 %), les chiffres solides au Mexique et au Canada tranchent avec la baisse enregistrée aux États-Unis d’Amérique, la plus grande destination de la région.

 

Les résultats au Moyen-Orient (+5 %) pour la période allant jusqu’en octobre ont été contrastés. Certaines destinations ont connu un rebond sensible et d’autres ont maintenu leur trajectoire de croissance soutenue, mais le décrochage de certaines destinations a pesé sur la moyenne régionale.

 

S’agissant des marchés émetteurs, l’année 2017 aura été marquée par une forte reprise des dépenses de tourisme international au Brésil (+33 %) et en Fédération de Russie (+27 %) après plusieurs années de baisse.

La plupart des autres marchés émetteurs ont maintenu des taux de croissance élevés. Parmi les 10 premiers marchés émetteurs, ce sont la Chine (+19 %), la République de Corée (+11 %), les États-Unis d’Amérique et le Canada (+9 % tous les deux) ainsi que l’Italie (+7 %) qui ont enregistré la plus forte hausse des dépenses de tourisme international. Les dépenses de l’Allemagne, du Royaume-Uni, de l’Australie, de Hong Kong (Chine) et de la France ont augmenté dans des proportions comprises entre 2 % et 5 %.

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *