UFC-Que Choisir dénonce les vacances très très chères des voyageurs solos

Tendances

S’appuyant sur l’analyse des tarifs de 17 grands acteurs du tourisme*, l’association UFC-Que Choisir pointe du doigt les surfacturations injustifiées dont sont victimes les touristes voyageant seuls. En moyenne, les vacances d’un  solo coûtent 53% plus cher que pour un couple.

 

 

Entre le 21 juin et le 9 juillet, l’UFC-Que Choisir a relevé les prix (vacances d’une semaine sur le 2ème semestre 2019) de 86 séjours tout compris (club, hôtel ou croisière) en France et à l’étranger. Le résultat est plutôt spectaculaire puisque le prix d’un séjour d’une semaine en solo est en moyenne plus élevé de 53% que pour un couple.

 

Si le surcoût est le moins marqué pour les clubs de vacances en France, + 32%, il est en revanche de 93% pour une croisière. Transport, hébergement, repas et boissons ou encore animations, un séjour à l’étranger revient quant à lui à 52% plus cher pour un solo alors qu’un club de vacances à l’étranger coûte en moyenne 37% plus cher.

 

 

L’étude réalisée par UFC-Que Choisir montre un surcoût moyen de plus de 400 euros par semaine pour une personne seule. « Ce surcoût est d’autant moins acceptable que l’on peine à y déceler une justification économique » indique l’association de consommateurs. Elle précise que « sur les clubs vacances en France, TUI ou Thomas Cook appliquent un supplément de moins de 25 % en moyenne, quand il dépasse 40 % chez Fram ou Marmara. Quant aux compagnies de croisières, c’est le grand-écart concernant leur politique de supplément voyageur seul : il est de 34 % en moyenne chez Costa, de 96 % chez MSC Croisières et de 149 % chez Royal Caribbean. Ce qui signifie qu’avec cette compagnie, une personne seule paie 25 % plus cher qu’un couple ».

 

« Les suppléments appliqués sont hors de proportion avec les coûts réellement supportés par les professionnels » déclare sur France Info Mathieu Escot, directeur d’étude à l’UFC-Que Choisir, évoquant une pratique de « sur-marge au détriment des personnes seules ». L’UFC-Que Choisir exhorte les voyagistes à adopter une tarification responsable des vacances en solitaire. L’association appelle par ailleurs les consommateurs à la vigilance sur les suppléments appliqués, et leur recommande de faire jouer la concurrence.

 

*Belambra, Club Med, Costa Croisières, Disneyland Paris, Fram, Futuroscope, Look Voyages, Marmara, MSC Croisières, Oui SNCF, Parc Astérix, Promovacances, Puy du Fou, Royal Caribbean, Thomas Cook, TUI, Voyage Privé

Publié par David Savary

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *