Vacances d’été : Quel est le budget moyen des Français ?

Tendances

Selon une enquête réalisée par l’institut Yougov pour Cofidis, les Français ont un budget moyen de 1787 euros pour leurs vacances d’été. Ce budget est inférieur à celui des Britanniques (2272 euros) et des Italiens (2110 euros).

 

Il ressort de l’enquête que les Britanniques ont le budget le plus élevé pour les vacances d’été 2018 : 2272 euros (1993 livres britanniques). Viennent ensuite les Italiens (2110 euros), les Allemands (2099 euros), les Espagnols (1940

euros), les Français (1787 euros), les Portugais (1431 euros) et les Danois (1385 euros – 10313 couronnes suédoises). On observe ainsi une grande hétérogénéité des budgets consacrés aux vacances d’été 2018 au niveau européen, qui n’est pas liée au niveau de vie des habitants des différents pays. Les Italiens et les Espagnols, dont les budgets pour les vacances d’été sont dans la moyenne haute au niveau européen, ont un niveau de vie nettement plus faible que les Français ou les Danois. Pour autant, ces derniers consacrent un budget nettement plus faible aux vacances d’été. Le budget consacré aux vacances serait plutôt lié aux différences cultuelles, notamment au rapport à l’argent et à la consommation dans les différents pays. Par exemple, l’enquête révèle que 58% des Britanniques considèrent que l’argent est fait pour être dépensé et est avant tout un moyen de se faire plaisir (contre 44% des Danois).

Concernant le budget moyen des Français (1787 euros), on observe des différences

significatives selon le sexe, respectivement 2075 euros pour les hommes contre 1488 euros pour les femmes, e lieu d’habitation (Paris/région parisienne (2258 euros) contre Province (1606 euros) ou encore la catégorie socio-professionnelle ( CSP+ (2063 euros) contre CSP- (1379 euros)).

 

Seul 1 Français sur 2 prévoit de partir en vacances cet été

 

Les Danois (65%), les Italiens (64%) et les Espagnols (64%) sont les européens qui prévoient de partir le plus en vacances cet été, suivis par les Portugais (59%) et les Britanniques (58%). A noter que seule la moitié des Français (51%) a l’intention de partir, une proportion faible et similaire aux Allemands (50%). Là encore, les intentions de départ en vacances cet été, exprimées par les habitants des différents pays européens, ne sont pas liées à leur niveau de vie mais plutôt aux différences culturelles, notamment au rapport à l’argent et à la consommation.

Par exemple, pour près de la moitié des Italiens (45%), l’argent est fait pour être dépensé et est avant tout un moyen de se faire plaisir. C’est donc assez logiquement qu’ils consacrent un budget important aux vacances d’été et sont nombreux à partir. Concernant les Danois, même si deux tiers d’entre eux prévoient de partir en vacances cet été, ils prévoient d’accorder un budget relativement faible comparé à leurs voisins européens. Cela peut s’expliquer par le fait qu’ils soient plus fourmis que cigales : 72% des Danois déclarent en effet qu’ils mettent régulièrement de l’argent de côté pour pouvoir pallier en cas d’imprévus (contre 61% chez l’ensemble des pays interrogés).

Concernant les Français, on observe des différences significatives selon le lieu d’habitation (eux tiers des habitants de Paris/région parisienne (66%) prévoient de partir (contre 47% des habitants de province)) et la catégorie socio-professionnelle (CSP+ (62%) vs CSP- (48%)).

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *