Voyage d’affaires : les milléniums frustrés

Tendances

Selon une étude mondiale indépendante mandatée par Travelport, ​​les voyageurs d’affaires « milléniums » en France font évoluer le voyage d’affaires en exigeant un support numérique de pointe tout au long de leurs voyages et des conseils sur mesure et à la demande, de consultants humains.

 

 

L’enquête qui porte sur 11 000 voyageurs dans 19 pays,  ayant effectué au moins un vol aller-retour au cours de la dernière année, révèle que :

 

– Près de la moitié (45%) des voyageurs d’affaires milléniums français (personnes se situant entre 18 et 24 ans) estime désormais ne pas pouvoir accéder aux informations de réservation sur leurs appareils 24h / 24 et 7j / 7, contre un tiers (29%) des voyageurs de la génération X (de 35 à 54 ans) et seulement un sur dix (9%) baby-boomers (plus de 55 ans).

 

– Les deux cinquièmes des milléniums (40%) disent être frustrés lorsque les entreprises n’utilisent pas l’analyse de données pour fournir des recommandations de voyage hautement personnalisées en fonction de leurs préférences antérieures, en comparaison 1/3 de la génération X (31%) et 1/5 des voyageurs baby-boomers (19 %) sont sensibles à cet aspect.

 

– Deux cinquièmes des milléniums (41%) estiment que ne pas être en mesure d’obtenir des conseils de consultants en personne  au cours du processus de réservation est une contrainte majeure.

 

Les milléniums qui sont en demande de  «Bleisure» – c’est-à-dire des itinéraires combinant affaires et loisirs – sont également les moteurs du changement. Plus de la moitié (56%), par exemple, prolongent régulièrement leurs voyages d’affaires de quelques jours afin de pouvoir profiter des attractions locales, contre seulement un quart (25%) des baby-boomers.

 

Pour satisfaire leurs besoins «Bleisure», la plupart des voyageurs d’affaires milléniums de France effectuent leurs propres recherches avant de finaliser leurs projets de voyage. Parmi les outils les plus couramment utilisés pour établir l’itinéraire parfait, citons les sites d’avis voyageurs (utilisés par 90% d’entre eux) et les sites de conseils de voyage en général (utilisés par 87%). Tenir compte des vidéos et des photos publiées par les marques de voyages sur les médias sociaux (80%) tout comme la technologie de recherche vocale (63%) sont également typique de la génération des milléniums qui utilisent le  numérique de façon  avancée en France.

 

Si cela est nécessaire pour réserver eux-mêmes un voyage, la majorité des voyageurs d’affaires milléniums en France le font en ligne via leur ordinateur de bureau ou leur portable (44%). Cependant, un tiers d’entre eux déclarent réserver des voyages d’affaires en ligne via leur smartphone (31%) ou leur tablette (28%), soit environ le double de la génération X (respectivement 17% et 16%) et des baby-boomers (respectivement 12% et 9%).

 

En Voyage d’Affaires, en moyenne, les voyageurs milléniums français utilisent 18 catégories d’applications différentes. Parmi celles-ci, les applications de transport terrestre sont parmi les plus populaires (utilisées par 83% des voyageurs d’affaires milléniums en France), celles qui fournissent des cartes (82%) et les outils de traduction (81%). Des résultats élevés concernant l’utilisation des applications des guide de destination (82%), de vidéo (81%) et des médias sociaux (79%) confirment que celles-ci ne sont pas seulement orientées affaires justement,  pour le voyageur d’affaires basé en France.

 

Emmanuel Bourgeat, Directeur Général Travelport France, déclare:  » Les  smartphones sont aujourd’hui un moyen incontournable de recherche d’informations et de consommation pour les « milléniums » qui participent à l’amélioration de leur expérience de vie et de voyage. En 2018, cette génération de voyageurs a besoin d’outils omni canaux pour les accompagner lors de leurs déplacements professionnels.  C’est pourquoi, les  Agences de Voyages à orientation Affaires, ainsi que les  entreprises  fournisseurs de réservations de voyages d’affaires, n’ont pas d’autres choix que de s’adapter à l’ère numérique en intégrant ces évolutions et en proposant des outils adaptés. S’ils ne le font pas, ils risquent de perdre en pertinence – surtout dans un pays aussi avancé numériquement que la France » déclare Emmanuel Bourgeat, directeur général de Travelport France.

 

Le dirigeant affirme que « Travelport est prêt à soutenir les acteurs qui s’adaptent aux  changements de comportement des clients et à leurs nouvelles habitudes de consommation. Après avoir passé de nombreuses années à investir dans des domaines tels que l’analyse de données, l’intelligence artificielle et le développement d’applications mobiles comme Travelport Trip Assist, nous nous sentons idéalement placés pour aider nos clients à prendre ou garder une longueur d’avance sur leurs concurrents ».

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.