Davantage de voyages d’affaires cette année

Tourisme d'affaires

Près de 60 % des entreprises estiment que les voyages vont croître cette année.
Les voyageurs redoutent les files d’attente liées aux contrôles de sécurité.
66 % d’entre eux disent avoir déjà volé occasionnellement sur une low cost.
Qu’ils soient de New York, de Rio, de Londres ou de Pékin, les businessmen ont de nombreux points communs. C’est ce qui ressort d’une étude mondiale sur le voyage d’affaires réalisée par Carlson Wagonlit Travel. En effet, quelle que soit leur région d’origine, ces personnes placent les files d’attente dues aux contrôle de sécurité (25 %) et les retards des vols (24 %) en tête des actions qui ont un impact négatif sur leurs déplacements. Par ailleurs, ils se prononcent à 61 % contre l’utilisation des téléphones portables pendant les vols. Quant aux entreprises, leurs attentes concernent la réduction des coûts liés aux voyages d’affaires (54 %) et la globalisation de la gestion de leurs programmes. « Cette étude est une matière de benchmark intéressante », déclare Isabelle Koch, vice-présidente de la communication institutionnelle et marketing de CWT. Et de préciser qu’elle permet de “valider des orientations stratégiques en écoutant les tendances du marché exprimées par les voyageurs et les travel managers ». Pour la majorité des voyageurs d’affaires et des entreprises, le volume de voyages se maintiendra ou s’accroîtra en 2006. Près de 60 % des entreprises pensent que le nombre de voyages augmentera cette année. Parallèlement, un peu plus de 30 % des voyageurs d’affaires prévoient de circuler plus en 2006, tandis que 48 % tablent sur le même nombre de déplacements qu’en 2005. « C’est vrai, constate Isabelle Koch, il n’y a pas de grosses surprises, mais des tendances comme la croissance du online ou le recours aux low cost se confirment. » Alors que 66 % des voyageurs interrogés disent avoir volé « occasionnellement » sur une compagnie à bas coûts, 14 % d’entre eux utilisent les low cost plus de 60 % du temps. Autre enseignement : au moins une fois par an, 58 % des voyageurs d’affaires étendent la durée de leurs déplacements pour se réserver un temps de loisirs ou de vacances, au début ou à la fin de leur voyage.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *