Le tourisme d’affaires est arrivé à maturité

Tourisme d'affaires

Les dépenses des entreprises en hausse de 1,2 % en 2005.
Le secteur semble plutôt insensible à la conjoncture.
Moins d’événements, moins longtemps, mais plus de monde.
Selon l’étude annuelle réalisée par le magazine Bedouk et le cabinet d’études Coach Omnium, le tourisme d’affaires est arrivé à maturité en 2005. Les entreprises établies en France ont dépensé l’an dernier un volume global estimé à 8,65 milliards d’euros, soit une hausse de 1,2 % par rapport à 2004. Les entreprises dépensant en moyenne 90 euros par participant et par jour. Un résultat en progression, certes, mais qu’il faut relativiser car jusqu’en 2000, ces dépenses augmentaient de près de 5 % par an. « Il existe aujourd’hui une bonne harmonisation entre l’offre et la demande », indique Mark Watkins, président de Coach Omnium, ajoutant que « le marché est plutôt insensible à la conjoncture” et que “si les entreprises ont besoin de se réunir, elles le feront quoi qu’il arrive ». L’absence ou le manque de manifestations ne semblent donc pas d’actualité, en revanche l’étude note quelques évolutions. « Les 35 heures ont changé la physionomie des séminaires », note Mark Watkins, qui explique que « les manifestations sont de moins en moins nombreuses, elles durent de moins en moins longtemps mais regroupent de plus en plus de monde ». Les collaborateurs dans les entreprises ne souhaitent plus, en effet, se déplacer en dehors des journées de travail (la majorité des réunions ne durent plus qu’un ou deux jours) ce qui implique de trouver un lieu proche et accessible. 78 % des événements se déroulent en centre-ville, là où se trouvent des infrastructures en mesure de recevoir un nombre important de participants. Les lieux choisis n’évoluent guère : les séminaires sont organisés à 90 % à l’hôtel : « C’est un produit très complet qui facilite l’organisation de la manifestation, puisque l’on dispose sur place de l’hébergement, de la restauration et des salles de réunion. De plus, le choix se porte de plus en plus sur le 4 étoiles – de charme, de préférence – car ce type d’établissement bénéficie d’une image et d’un prestige qui permet aux entreprises de valoriser leurs manifestations. »

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *