Les participants au Switzerland Meeting Trophy se dévoilent

Tourisme d'affaires

Les six participants inscrits à ce jour au Switzerland Meeting Trophy, qui se déroulera en Suisse du 26 au 28 août 2005, décrivent leur parcours professionnel, leur métier au quotidien et leurs motivations pour participer au rallye.
Emmanuel Cassaigne, directeur de clientèle chez Alice Evénements à Suresnes
« Après des études de sciences économiques et de communication, ma vie professionnelle a débuté par un passage chez Havas Sport puis Reflex Event pendant quatre ans. Ensuite, je suis parti neuf mois faire un tour du monde en sac à dos. Aujourd’hui, je suis depuis deux ans directeur de clientèle chez Alice Evénements où je gère les projets événementiels de A à Z en binôme avec un chef de projet junior. Le concept de découverte de la Suisse à travers un rallye m’a séduit par son originalité mais aussi par la perspective d’accroître les ventes sur cette destination encore peu demandée. »
Murielle Galeazzi, consultante chez Public Système Voyages à Levallois-Perret
 » Diplômée d’un magistère de tourisme, j’ai débuté dans la profession en tant que guide interprète. Attirée également par la logistique, j’ai ensuite intégré la petite agence Aramint Incentive puis Media Public pendant sept ans en tant que chargée de projets. Depuis le mois de janvier, je suis en charge de la production et de la supervision de projets au sein de Public Système Voyages. A l’heure où les budgets des entreprises sont de plus en plus réduits, la Suisse peut être une solution de choix pour un incentive ou un séminaire. De plus, l’idée d’un challenge m’a plu car j’aime me dépasser. »
Géraldine Herrgott, manager voyages chez Auditoire à Paris
« Une grande partie de mon métier consiste à proposer régulièrement de nouveaux pays comme le Yémen, la Syrie ou la Colombie, c’est pourquoi, la Suisse, même si elle n’a pas l’image d’une destination émergente mais plutôt d’une destination au niveau de prestations sans faille, m’intéresse. Elle n’exploite pas suffisamment son potentiel de développement car elle a le désavantage de ne pas faire rêver certains clients et d’avoir la réputation d’être chère. Je souhaite, à travers ma participation au rallye, casser ces a priori mais aussi défendre les couleurs de la France et vivre une nouvelle expérience avec mes confrères des autres agences. »
Emmanuel Fouque, directeur de projets chez Com’ To Event à Nanterre
« Après avoir passé dix ans dans la restauration et l’hôtellerie de luxe, j’ai mis un pied dans le secteur de l’événementiel chez Lever de Rideau où je suis resté pendant neuf ans avant de rejoindre Com’ To Event en tant que directeur de projets depuis quatre ans. Au quotidien, mon métier consiste à présenter aux clients des projets de voyages et d’incentive qui seront ensuite produits s’ils sont retenus. Mon amitié avec Franziska Luthi (responsable Meetings et Incentive France du Switzerland Convention et Incentive Bureau) et le concept de rallye ont davantage motivé ma participation que l’approfondissement de la connaissance de la Suisse, difficile à réaliser en trois jours. »
Christophe Menges, chargé d’affaires chez Artémis Voyages à Bordeaux
« Chronologiquement, j’ai commencé ma carrière par organiser des raids à l’étranger et des voyages en Sierra Leone pour une association touristique. Puis, j’ai participé à l’organisation de congrès médicaux, de séminaires et de lancements de produits pour une agence bordelaise. De monteur à chef de projets en passant par la direction d’exploitations, je conçois et réalise actuellement au sein d’Artémis Voyages des opérations sur mesure de communication fondées sur l’événement et l’audiovisuel en France ou à l’étranger. Et quoi de mieux que de connaître une destination pour pouvoir bien en parler par la suite. Je n’ai jamais monté de projet en Suisse et je souhaite que ça évolue. »
Vincent Dumont, directeur général de Chaikana à Coignières
« J’ai créé l’agence en 1992 avec trois copains d’enfance. Après quelques années positionnées en tant qu’agence d’animation, nous avons basculé dans le 3e millénaire en recentrant nos activités exclusivement sur la communication événementielle. Malgré mon rôle de manager, je reste très attaché à la relation avec nos clients et au « terrain » qui demeure l’essence même de notre métier. Je n’ai pas hésité une seconde à participer au trophée d’abord par « fidélité » au Switzerland Convention & Incentive Bureau mais aussi parce que je suis joueur et que le projet de faire équipe, pour une fois, avec des confrères qui sont habituellement nos compétiteurs, me séduit bien. »

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *