Les professionnels provençaux font du business à Paris

Tourisme d'affaires

Comme chaque année, la Provence "monte" à la capitale. Cette fois, c’est le restaurant du musée Branly "les Ombres" qui a servi de cadre à deux petits-déjeuners d’affaires, les 17 et 19 octobre, organisés par la CCI Marseille Provence (CCIMP) et sa filiale Provence Alpes Tourisme International (Pati).Objectif de la manifestation : mettre en contact des entreprises leader du tourisme provençal (une quarantaine) avec un certain nombre d’agences parisiennes (environ 80). En toile de fond : promouvoir Marseille comme destination affaires. Pascal Lieutaud, PDG des cars Lieutaud, met en avant le choix du lieu, "beaucoup moins contraignant et stressant que sur un salon". Il précise aussi que "grâce à Pati, on vend une destination et non pas un prestataire". "Même si je n’ai pas de demandes précises sur le Sud, cette opération est une super idée dont feraient bien de s’inspirer d’autres régions" indique Anne Duvergne, de l’agence XLA, à la recherche d’hôtels de charme pour de petits groupes. "C’est un système de contacts fructueux où l’on peut rapidement qualifier les agences" souligne pour sa part Alexandra Magré qui représente des hôtels adhérents à Pati. Pour William Reinbeault, chef de département tourisme à la CCI Marseille Provence, "la CCI et sa filiale Pati mènent, par ces actions, une initiative unique de commercialisation touristique en direction du marché national qui fournit 6 touristes sur 10 en Paca". Il rappelle enfin qu’en "2005, l’action du bureau de la CCIMP à Paris a généré directement en Provence un chiffre d’affaires de 3 millions d’euros, dont 10.000 nuitées".

Publié par David Savary

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *