Lisbonne veut attirer congrès et incentives

Tourisme d'affaires

Au 5e rang mondial sur le secteur.
Des structures modernes et diverses.
Après l’organisation de l’Exposition universelle en 1998 et du Championnat d’Europe des nations de football cette année, le tourisme portugais recentre sa stratégie sur le tourisme d’affaires et de congrès. En juillet dernier, l’International Congress and Convention Associations avait classé Lisbonne au 5e rang des métropoles mondiales pour l’organisation de congrès et d’incentives en 2003. Avec 63 congrès accueillis en 2003, contre 52 en 2002 et 40 en 2001, la destination affiche une progression de 20 %. Mais, les autorités portugaises ont de grandes ambitions pour Lisbonne sur le créneau du tourisme d’affaires et de l’incentive. Courant mars 2005, la ville devrait même accueillir le MICE (meetings, incentives, congresses and exhibitions), destiné faire connaître ses atouts incentive auprès des opérateurs touristiques. « L’objectif est de ramener à Lisbonne de grands opérateurs internationaux et de leur présenter la stratégie nationale », explique Telmo Correia, ministre du Tourisme du Portugal. Avec 92 hôtels totalisant une capacité d’accueil de 13 500 lits du 3 au 5 étoiles, la ville possède des atouts pour se développer sur ce créneau, sans compter les nombreux pavillons construits pour l’Exposition universelle de 1998 et transformés aujourd’hui en salles de conférences et de congrès. Autre atout : le centre de congrès, situé en plein cœur de Lisbonne, accueille jusqu’à 12 000 participants sur une surface d’exposition de 6 000 m2.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *