2005 : la consolidation pour Toulouse-Blagnac

Transport

Tous les types de trafic enregistrent une progression.
Le cap des 2 000 000 de pax franchi à l’international.
L’activité charter renoue avec des chiffres positifs.
Le bilan 2005 est au final assez favorable pour l’aéroport toulousain, qui a vu se confirmer les tendances des derniers mois apparues dans un contexte délicat : le fort développement du trafic international qui venait soutenir les faiblesses ponctuelles du trafic intérieur. Cette croissance de 4,5 %, à 2 050 000 passagers, est due à la bonne tenue des lignes intra-européennes (Bruxelles + 11,3 %, Munich + 15,3 %), des lignes d’Europe hors UE (Genève + 34,1 %) et du Royaume-Uni (Londres Gatwick + 6,1 % et Manchester + 11,2 %), mais aussi à l’importante croissance des lignes d’Afrique du Nord (Tunis + 18,3 %, Casablanca + 13,7 %). A cela s’ajoute l’ouverture de la desserte vers Rome par Air France (20 000 passagers environ en près de 9 mois) et celle de Hambourg par Germanwings, qui a connu un bon début.
Plus positive encore, la croissance retrouvée du trafic charter qui enregistre une hausse de 4,2 %. C’est l’activité export qui a tiré son épingle du jeu avec une hausse de 5,3 % et 392 262 passagers. A noter les 70 % de hausse de la Croatie, les 31 % de la Turquie et les 25 % de l’Irlande. Avec 680 138 pax, les low cost restent à peu près stables avec 11,7 % du trafic de la plate-forme – Air France est de loin l’acteur leader avec 3 392 396 clients contre 535 645 à son suivant, Easyjet.
Quant au trafic intérieur, il progresse de 2,7 % avec 3,7 millions de passagers dont la grosse majorité voyagent de et vers Paris. Mais il convient de noter la bonne performance des transversales (+ 4,3 %). La première ligne en volume, toutes destinations confondues, reste Orly (2 327 158 passagers) suivie de Roissy (664 804 pax), alors qu’en terme de progression Metz-Nancy se distingue avec une hausse de 71,2 %. Il faut enfin rappeler que, pour favoriser l’éclosion de lignes nouvelles, l’aéroport a défini en 2005 une mesure incitative donnant droit à des abattements sur les redevances.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *