À Nantes, Air France augmente son offre de 11 %

Transport

La compagnie ajoute des sièges sur Nice et la Corse.
Des appareils plus gros sur CDG pour alimenter le hub.
Diminution vers Brest mais ouverture de Nantes-Genève.
A Nantes Atlantique, Air France propose cet été 11 % de sièges supplémentaires par rapport à l’été 2003 (229 vols soit 18 186 sièges par semaine pour 229 vols). « Vers CDG, nos 4 fréquences quotidiennes sont désormais assurées par des Airbus A318, A319 et A320 », souligne Daniel Petiot, directeur régional Ouest d’Air France. Un renforcement dû à une « montée en puissance du transit car le marché vers l’Amérique du Sud et l’Asie redevient bon ». Autre destination mieux desservie : la Corse, qui voit tripler son nombre de sièges. « Vers Ajaccio, nous reprenons nos lignes directes à compter du 10 avril. Et cette liaison s’effectuera en A320 (172 places) le samedi et le dimanche à compter du 27 juin. » L’an dernier, un Fokker 100 était utilisé et uniquement le samedi. Par ailleurs, Air France rebondit sur le retrait d’Air Littoral en quadruplant son offre vers Nice à raison de 2 vols quotidiens en Fokker 100 de 100 places (soit 200 places au total). « Nous n’avions jamais voulu développer notre programme vers Nice tant qu’Air Littoral était présent, précise Daniel Petiot. En outre, cette ligne n’est pas facile parce qu’il s’agit presque exclusivement d’une clientèle loisirs, plus sensible aux prix, nous avons donc opté pour un avion relativement gros pour la destination. » Autre nouveauté, l’ouverture d’un vol direct Nantes-Genève les week-ends (voir ci-dessous). A l’inverse, la liaison Brest-Nantes passe à 2 vols quotidiens en semaine (1 seul vol les samedis et dimanches)
Ouverture de la ligne sur Genève le week-end
« Nous y allons un peu sur la pointe des pieds car nous n’offrons ce vol direct Nantes-Genève que le week-end, reconnaît Daniel Petiot, directeur régional Ouest d’Air France. Si le marché se confirme, nous proposerons plus de vols. » Le marché ? Les clients de l’Ouest, séduits par la Haute-Savoie et la Suisse, et dont « certains ont là-bas des résidences secondaires ». Mais le vrai marché, c’est d’abord la clientèle helvétique, attirée par la côte atlantique en été et toute l’année par les produits de thalassothérapie présents à La Baule et, à près de 40 km de l’aéroport de Nantes, à Pornic. Les vols opérés, depuis dimanche 28 mars, sont effectués les samedis et les dimanches sur un jet Embraer 145 de 50 places et sur un jet Embraer 135 de 37 places. Ces vols, franchisés Régional, mettent Genève à 1 h 20 de Nantes. Départ de Nantes pour Genève à 10 h 45 le samedi et 15 h 45 le dimanche. Départ de Genève pour Nantes à 12 h 40 le samedi et 17 h 40 le dimanche. Tarif évasion 30 proposé à 99 euros TTC l’aller simple.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *