Aeromexico envisage une hausse de son offre au départ de CDG en 2005

Transport

Un avion plus gros ou plus de vols.
Forte hausse du CA depuis janvier.
Aeromexico réfléchit à une augmentation de capacité entre Paris et Mexico en 2005. La compagnie étudie d’une part la mise en place un Boeing 777, d’une capacité supérieure à celle du B 767 qui opère aujourd’hui le vol quotidien sur la ligne. Mais les réflexions portent aussi sur la possibilité d’augmenter les fréquences. « L’objectif est de passer à 10 vols hebdomadaires l’été prochain », indique Carolina Garcia Posada, directrice générale France d’Aeromexico, consciente qu’il faudra obtenir des créneaux horaires. Tout dépendra en effet de l’évolution de la situation à Roissy, dont les créneaux sont aujourd’hui gelés en raison de la saturation de l’aéroport depuis l’effondrement du terminal 2E. Cette volonté de monter en puissance sur Paris résulte de l’augmentation du trafic. Après une hausse des ventes BSP de 18 % en 2003 par rapport à 2002, Aeromexico a enregistré une progression de 41 % entre janvier et mai 2004 en comparaison avec la même période de l’année dernière. « Le marché est porteur, tant au niveau de la clientèle loisirs individuelle que de l’incentive qui revient fort tandis que le voyage d’affaires se développe », souligne Carolina Garcia Posada. Alors que le taux de remplissage a progressé de 5 points sur les cinq premiers mois de l’année à 76 %, Carolina Garcia Posada table pour 2004 sur une augmentation de 5 à 6 points par rapport à 2003 (73 %). Pour développer ses ventes en province – où la présence d’Iberia et de Lufthansa est très forte sur le Mexique –, Aeromexico souhaite signer le plus rapidement possible un accord de pré/post acheminement sur CDG avec la SNCF. « Si on peut négocier cet été pour une mise en place en septembre, ce serait idéal », indique la DG France de la compagnie mexicaine.

Publié par La Rédaction

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *