Aéroport de Toulouse : Les Chinois veulent partir

Transport

Les investisseurs chinois, entrés en 2014 au capital de l’aéroport de Toulouse, sans jamais avoir réussi à en obtenir la majorité, seraient sur le point de vendre leurs parts.

C’est une info exclusive de La Dépêche du Midi. Dans son édition du 23 janvier, le quotidien régional indique que le consortium Casil Europe (qui réunit les groupes chinois Friedmann Pacific Asset Managment et Shandong Hi Speed Group) qui détient 49,9% des part de l’aéroport de Toulouse Blagnac depuis sa privatisation en décembre 2014, serait résolu à vendre ses parts et aurait mandaté la banque d’affaires Lazard pour trouver un repreneur.

La valorisation serait estimée à 500 millions d’euros, soit beaucoup plus que les 308 millions d’euros déboursés par les Chinois fin 2014. Nul doute que le 3e aéroport de province et ses 9,6 millions de passagers  annuel, intéressera plusieurs candidats, comme par exemple le groupe ADP ou Vinci Airport.

Publié par Mathieu Garcia

Journaliste - Rubrique Transport - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *