AF et Air Mauritius ajoutent des sièges sur l’île Maurice

Transport

De 13 à 14 vols pendant les vacances scolaires d’été.
La compagnie mauricienne a fait des efforts tarifaires.
But : redynamiser un marché en décroissance en 2003.
En renégociation de son alliance, le couple Air France-Air Mauritius va augmenter sa capacité de 11 % cet été en classe économique par rapport à la saison été de l’année dernière. Cette progression est rendue possible par la future configuration des appareils d’Air France ainsi que par la mise en place pendant la période scolaire estivale d’un huitième vol hebdomadaire supplémentaire d’Air Mauritius, programmé le samedi au départ de Paris, auquel il faut ajouter les six fréquences par semaine d’Air France. Une nouvelle augmentation d’offre qui contredit ceux qui crient à la sous-capacité aérienne. « J’entends dire qu’il y a un déficit de sièges mais l’exercice 2003-2004 devrait s’achever fin mars avec 75 000 sièges qui seront partis à vide sur la ligne Paris-Maurice (…) il y a trop de capacité sur l’axe », explique Gérard Espitalier-Noël, directeur France et régional Europe du transporteur mauricien. En parallèle à la croissance de l’offre, Air Mauritius a fait des efforts sur les prix. Un Tempo 5 à 799 euros l’A/R HT a été lancé et devrait tomber autour des 740 E en mai et juin. Le tarif Senior est également à 799 E, tandis qu’à partir du mois de mai, une réduction de 33 % sur le deuxième billet sera accordée aux jeunes mariés ou pacsés (offre valable chez certains TO qui proposent des forfaits voyages de noces). Cette action sur les prix caractérise la grosse campagne de publicité (1,2 ME de budget) engagée avec certains TO et hôteliers. « C’est la première campagne qui met en avant le prix », souligne Gérard Espitalier-Noël. La compagnie veut ainsi redynamiser un marché en décroissance qui a vu le nombre de visiteurs français se rendant à Maurice baisser de 1,3 % en 2003, à cause notamment d’un premier semestre catastrophique et de la concurrence d’autres destinations comme les Maldives ou la République dominicaine. La reprise de la seconde partie de 2003 semble perdurer. En janvier, Maurice a recensé un nombre de Français en hausse de 7,6 %. « Tous nos indicateurs prouvent que cela repart à la hausse », estime le dirigeant d’Air Mauritius.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *