AF s’attaque au projet de terminal low cost de Bâle/ Mulhouse

Après l’aéroport de Genève, c’est au tour de Bâle/ Mulhouse de s’attirer les foudres d’Air France. La compagnie française a saisi le tribunal administratif de Strasbourg à l’encontre du nouveau système de redevances passagers qui entrera en vigueur le 1er septembre 2004 (Cf. QDT n° 2371 du 06/05/04). La grille des tarifs tiendra compte des volumes de passagers, du niveau de services et de confort à l’aérogare avec la remise en service des anciennes infrastructures (Gates sud) et d’un contrat de fidélité d’une durée de 10 ans. AF considère que la nouvelle grille tarifaire est discriminatoire et faite pour les nouveaux entrants, essentiellement low cost.

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *