Aigle Azur: vers une liquidation?

Transport

Placée en redressement judiciaire, la compagnie Aigle Azur voit les délais se raccourcir. Selon La Tribune, les offres de reprise de la compagnie doivent être déposées le 9 septembre. En cause, une trésorerie moins importante que prévu.

 

Aigle Azur tiendra-t-elle encore une semaine? Les caisses de la compagnie placée en redressement judiciaire avant-hier, 2 septembre, sont « quasiment vides » indique le quotidien économique. Pourtant, il y a un mois, le patron de la compagnie, Frantz Yvelin (qui a démissionné ce matin), évoquait une trésorerie de 25 millions d’euros. Or près de la moitié de ce montant serait encore dans les caisses des agences de voyages algériennes, l’Algérie étant la principale destination desservie par Aigle Azur. Sachant qu’en outre, depuis début août -et les premières informations sur les difficultés de la compagnie- les ventes auraient « dégringolé » selon notre confrère.

 

Dépôt des offres lundi 9 septembre

Trois repreneurs potentiels ont été identifiés: Air France, le tandem Lionel Guérin-Philippe Micouleau (ex-Hop) et Gérard Houa, l’actionnaire qui a débarqué Frantz Yvelin la semaine dernière. La Tribune en évoque un quatrième, le Groupe Dubreuil (Air Caraïbes). Le délai pour les offres de reprise est très court, les opérations pouvant être suspendues dès ce week-end par manque de cash signale notre confrère. Les offres doivent donc être déposées auprès de l’administrateur judiciaire lundi 9 septembre avant midi. Les propositions ne devraient concerner qu’une reprise partielle de l’activité d’Aigle Azur, notamment pour pouvoir récupérer ses fameux slots (créneaux horaires) à Orly.

 

L’administrateur judiciaire devrait informer le CE lundi 9 septembre après-midi des offres reçues. La décision du tribunal de commerce devrait ensuite intervenir très rapidement, peut-être même dès le lendemain. Aigle Azur emploie 1.150 personnes.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *