Air Astana lance un vol direct entre Paris et Almaty

Transport

Le vol entre Paris Roissy-Charles de Gaulle et Almaty sera lancé en juin 2020 sur le nouvel Airbus A321LR.

 

Air Astana, compagnie nationale du Kazakhstan, annonce le lancement d’une nouvelle route Paris-Almaty à partir de juin 2020. Les vols seront opérés trois fois par semaine avec des nouveaux Airbus A321neoLR qui ont commencé à intégrer la flotte le mois dernier.

 

Depuis le printemps 2015, la compagnie opère déjà la route Paris-Astana (aujourd’hui Nur-Sultan). A compter du 3 juin 2020 les vols entre Paris et Almaty se substitueront à ceux reliant Paris à Nur-Sultan.

 

La ligne entre la capitale française et Almaty, centre économique du Kazakhstan et point d’entrée vers de nombreux sites naturels touristiques, sera opérée les mercredis, vendredis et dimanches. Les vols décolleront d’Almaty à 14h15 et arriveront à Paris à 18h00, avant de repartir à 19h20 pour arriver à Almaty à 06h35 le lendemain. Les temps de vol seront respectivement de 7 heures 45 minutes et 7 heures 15 minutes.

 

L’Airbus A321neoLR, version long-courrier de l’A321neo, est configuré avec 16 sièges-lits de dernière génération en classe Affaires, 8 sièges en Economy Sleeper, qui permettent au passager de disposer d’une rangée de trois sièges dédiés et 118 sièges en classe économique offrant un confort supérieur et munis de larges écrans individuels.

 

Air Astana propose un large choix de tarifs aller-retour entre Paris et Almaty, avec ou sans bagage, à partir de 426 euros TTC en classe économique, 999 euros TTC en Economy Sleeper et 2 656 euros TTC en classe Affaires. Les vols sont dès à présent disponibles à la vente en agences de voyages ou sur www.airastana.com.

 

A Almaty, les passagers en provenance de Paris bénéficieront de connexions optimisées vers Nur-Sultan, Shymkent et d’autres destinations domestiques au Kazakhstan mais également vers les principales destinations d’Asie centrale.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *