Air Canada ouvre un second vol sur Paris CDG-Toronto

Transport

26 vols hebdo au départ de CDG.
« AC ne va pas couler le 21 mai ».
Comme nous l’indiquions hier, Air Canada va ouvrir un deuxième vol entre Paris CDG et son hub de Toronto du 2 juillet au 6 septembre 2004 à raison de cinq vols hebdomadaires (tous les jours sauf le mardi et le mercredi) assurés en Boeing 767 de 198 sièges éco. En comptant le biquotidien sur Montréal, la compagnie canadienne opèrera 26 vols par semaine pendant cette période. « Il y a des perspectives de croissance sur le réseau long-courrier, après l’augmentation d’offre de 50 % sur Francfort et Londres, nous mettons 25 540 sièges supplémentaires au départ de Paris sur les deux mois d’été », indique Thierry Baux, directeur général France d’Air Canada. D’autant, explique-t-il, que « le marché français reprend de la vigueur avec par exemple des avions remplis à 95 % sur les trois prochaines semaines ». Si la compagnie sous la protection de loi des faillites depuis un an retrouve le sourire dans l’Hexagone, sa situation globale n’est pas folichonne depuis que son repreneur, la société Trinity, a indiqué début avril qu’il renonçait à sa candidature après l’échec des négociations avec les syndicats à propos des régimes de retraite. « On entend tout et n’importe quoi [NDLR : le chapitre 11 canadien aurait été prolongé jusqu’au 21 mai]. Le 30 avril, Trinity dira s’il confirme son retrait. Si oui, nous avons rendez-vous à la Cour le 21 mai qui définira un nouveau calendrier pour la recherche d’un nouvel investisseur en prolongeant la loi sur les arrangements avec les créanciers de compagnies ». Thierry Baux rappelle que la compagnie dispose d’un cash de 914 M de dollars canadiens et que la saison estivale est la plus profitable de l’année.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *