Air Canada s’offre le groupe Transat

Transport

Air Canada a annoncé la conclusion d’une entente exclusive avec le groupe Transat  concernant, d’une part, l’acquisition proposée par la société de toutes les actions émises et en circulation de Transat et, d’autre part, le regroupement des deux sociétés.

 

« Le regroupement de ces deux entreprises respectées du transport aérien et du voyage permettra la création d’un chef de file du marché mondial du voyage d’agrément, du tourisme et de la distribution de voyages à Montréal, qui offrira aux Canadiens des options pour plus de destinations et favorisera le tourisme bidirectionnel » indique Air Canada dans un communiqué.

 

Évaluée à environ 520 M$ (environ 346 millions d’euros), la transaction proposée établira à Montréal « une entreprise mondiale de services de voyages spécialisée dans le voyage d’agrément, le tourisme et la distribution de voyages et exerçant ses activités partout au Canada et à l’échelle internationale ». Air Canada indique disposer de tous les fonds nécessaires pour conclure cette transaction, « qui n’est donc pas assujettie à des conditions de financement ».

 

« Un regroupement avec Transat représente une excellente occasion pour les parties prenantes des deux sociétés, notamment les actionnaires de Transat et d’Air Canada, les employés des deux sociétés, qui profiteront d’une sécurité d’emploi et de perspectives de croissance améliorées, et les voyageurs canadiens, qui profiteront de la capacité accrue de la société fusionnée à occuper une place de chef de file sur le marché hautement concurrentiel du voyage d’agrément à l’échelle mondiale. L’acquisition présente une occasion unique de se mesurer aux plus grands du marché mondial du voyage d’agrément. Nous pourrons ainsi élargir notre plaque tournante de Montréal, l’aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau, où nous avons ajouté 35 liaisons depuis 2012 pour les collectivités de Montréal et du Québec, et au départ de laquelle nous avons transporté 10 millions de passagers en 2018 seulement », a souligné Calin Rovinescu, président et chef de la direction d’Air Canada.

 

La transaction demeure assujettie à la conclusion des ententes définitives, aux compléments de vérification diligente, à l’approbation des organismes de réglementation et des actionnaires, ainsi qu’à d’autres conditions propres à la conclusion d’une telle transaction. Rien ne garantit que la transaction sera conclue de la manière décrite dans le présent communiqué ni même de quelque façon que ce soit.

 

 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions (2)

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *