Air Caraïbes ajoute de l’offre au départ de Paris

Transport

La compagnie vient d’obtenir des créneaux horaires à Orly.
En 2005, 332 621 passagers sur les axes transatlantiques.
But : 20 % de part de marché avec l’arrivée du 3e avion.
Air Caraïbes vient de récupérer des créneaux horaires à Orly. Et comme l’explique Emilie Brunet, la directrice commerciale de la compagnie, « cela tombe plutôt bien, puisque ça correspond à l’arrivée de notre 3e appareil long-courrier ». De fait, dès l’été prochain, le transporteur envisage d’opérer en biquotidien 4 fois par semaine entre Paris et la Guadeloupe, et 3 fois par semaine entre Paris et la Martinique. Ce qui correspond à une augmentation de 20 % de l’offre. Le 3e avion devant servir, en outre, « à développer une activité charter vers toutes les zones du globe ».
En 2005, Air Caraïbes a transporté environ 800 000 passagers, dont 332 621 sur les routes transatlantiques. Ce qui correspond à un coefficient de remplissage moyen annuel de 81,5 % (l’objectif initial était d’atteindre les 76 %). Avec son nouvel A 330-300, l’objectif affiché est de passer des 17 % de parts de marché actuelles à 20 %, et d’atteindre les 400 000 passagers transatlantiques. Bref, sur ce marché précis, « si les années précédentes ont été des années de démarrage, 2006 sera une année de consolidation ».
Et les lignes régionales ? Sur la route Pointe-à-Pitre/Saint-Domingue/La Havane, après un début un peu poussif, il semblerait que « les engagements soient très bons depuis le début de l’année ». Et si « aujourd’hui, la clientèle est purement caribéenne, demain, nous pourrons peut-être la proposer aux passagers de métropole, pourquoi pas sous forme de combinés », indique Air Caraïbes. Enfin, après Sainte-Lucie, Saint-Barthélémy, Saint-Martin, Port-aux-Princes et, en saison, les Grenadines, Air Caraïbes ouvre pour l’hiver en cours des lignes vers la Dominique, la Barbade et Antigua. Notez que l’enregistrement des bagages de bout en bout sera possible sur l’ensemble du réseau de la compagnie à partir de la fin du mois.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *