Air France augmente son trafic de 3,7 %

Transport

L’Asie à +2,5 %, comme BA (+4,8 %) et Lufthansa (+2,1 %).
Le réseau Caraïbes/Océan Indien souffre de la concurrence.
L’Amérique latine cartonne avec un trafic à + 22 %.
Après les hausses de trafic enregistrées en janvier en comparaison avec janvier 2003 par British Airways et Lufthansa, respectivement de 3,5 % et 2,2 %, Air France affiche la même tendance avec une progression de 3,7 % pour une capacité en augmentation de 4,6 % entraînant une baisse du coefficient d’occupation de 0,6 point à 72,6 %. L’activité sur le réseau long-courrier est en hausse de 3,5 % avec notamment + 2,5 % sur l’Asie. C’est une bonne performance puisque janvier 2003 n’avait pas encore été touché par le Sras. Ces chiffres montrent également qu’il n’y a pas eu d’effet négatif de la grippe aviaire sur ce mois, sachant tout de même que sa médiatisation a commencé dans la deuxième quinzaine de janvier. Lufthansa et British Airways sont également en hausse sur l’Asie, respectivement de 2,1 % et 4,8 %. De l’autre côté du globe, le trafic d’Air France affiche une hausse de 5 % sur l’Amérique du Nord et de 22 % sur l’Amérique latine, l’un des trois axes stratégiques de la compagnie avec l’Asie et l’Europe de l’Est. Si l’Afrique/ Moyen-Orient est également en progression de 2,6 %, le trafic sur le réseau Caraïbes/Océan Indien (COI) recule de 3,5 % en raison vraisemblablement d’une concurrence plus active cette année des nouveaux arrivants (Air Austral, Air Caraïbes, Air Bourbon) que ne l’était en janvier 2002 Air Lib, proche de la fin (7 février 2002). Mais les avions d’Air France sont tout de même remplis à 81,6 % sur le COI. Le phénomène s’inverse sur le secteur moyen-courrier international où le trafic progresse fortement de 6,1 % pour une offre en augmentation de 6,5 %, mais avec des avions presque à moitié vides (taux de remplissage à 54,5 %). Dans le détail, ce sont les filiales régionales d’Air France (+ 16 %) qui tirent la croissance sur l’Europe. En revanche, sur le réseau intérieur, en hausse de 2,5 %, les filiales sont en recul de 1,1 % alors que l’activité purement Air France progresse de 3 %. Sur les 10 premiers mois de l’exercice 2003-2004, clos fin mars, le trafic global d’Air France est en légère hausse de 1 %.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *