Air France dément envisager la suppression de 5000 postes

Transport

Selon Le Figaro, Air France envisagerait la suppression de quelque 5 000 emplois en trois ans, dont environ la moitié par un plan de départs volontaires. La Tribune évoque un plan de départs volontaires qui devrait toucher entre 2.500 et 3.000 salariés. La compagnie a officiellement démenti. "Air France dément les informations publiées dans la presse", a déclaré de un porte-parole de la compagnie, interrogé par l'AFP. "L'élaboration du plan de transformation de l'entreprise, visant àrestaurer notre compétitivité à horizon 2015, se poursuit au niveau du management ainsi qu'avec les organisations représentatives du personnel avec lesquelles la direction est en train de négocier". Le porte-parole a enfin rappelé que le calendrier restait inchangé: "Ce n'est que fin juin, à l'issue des négociations avec les organisations représentatives, que nous serons en mesure de nous prononcer sur le volume d'éventuels sureffectifs". La direction d'Air France a enfin déploré "la diffusion d'informations chiffrées non vérifiées d'ici cette date". Jeudi, lors d'un comité central d'entreprise, le PDG d'Air France Alexandre de Juniac doit présenter les avancées de son projet industriel et stratégique pour les trois ans à venir et pourrait, selon une source proche du dossier, se prononcer sur l'éventuel sureffectif.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *