Air France explique aux agences sa fusion avec KLM

Transport

Infos sur airfrance.biz, brochures aux agences : « Comment vendre AF-KLM ».
Les commerciaux ont été formés sur le réseau et les tarifs combinables.
Fin octobre, un client AF pourra voyager avec un e-ticket sur les vols de KLM.
Dans la foulée du rachat de KLM et de l’annonce des premières synergies commerciales mises en place (voir QDT d’hier), Air France s’est employée à informer les agences de voyages françaises sur la façon dont elle allait travailler avec sa partenaire néerlandaise, en termes de réseaux ou de tarifs par exemple. Outre la mise à jour de son site d’informations aux professionnels (airfrance.biz), la compagnie a envoyé aux agences une brochure d’information pour les aider à vendre les deux compagnies, à mieux connaître les destinations proposées et les innovations en matière de tarifs. Les commerciaux d’Air France ont été formés en ce sens pour la prêcher la bonne parole dans les agences. C’est que le nouvel ensemble va posséder un réseau de 225 destinations dans le monde, contre 200 pour Air France seule et 131 pour KLM. Seuls les vols France-Pays-Bas sont en code-share pour l’instant. Surtout, les réseaux vont être harmonisés afin d’offrir un plus grand éventail d’horaires (par exemple, un vol de jour au départ de Paris, un vol de nuit au départ d’Amsterdam sur la même destination) et rationalisés. Ainsi, à partir du 1er juin, Air France arrêtera ses vols déficitaires entre CDG et Birmingham et Bristol, et acheminera ses passagers sur ces destinations britanniques via Amsterdam. Inversement, KLM fermera ses vols entre Amsterdam, Turin et Casablanca. En long-courrier, Air France cessera de desservir Manille fin octobre, et mettra son code au départ de CDG sur les vols de KLM décollant d’Amsterdam. De plus, si, entre Air France et KLM, les billets sont combinables entre l’aller et le retour, il faudra expliquer la tarification. Dans un tel cas, le prix du billet A/R correspond au prix d’AF A/R + celui de KLM A/R, divisé par deux. À partir d’octobre, les clients de la compagnie française ayant acheté le billet en agences pourront voyager avec un e-ticket sur la quasi-totalité des vols opérés par KLM (et inversement sur les lignes d’AF éligibles). Aujourd’hui, les équipes commerciales des deux compagnies restent séparées en France.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *