Air France-KLM : ce que la compagnie veut faire de Malaysia Airlines

Transport
La compagnie a besoin d’un partenaire stratégique pour redécoller. ©Wikipedia
Le groupe franco-néerlandais Air France-KLM souhaite acquérir jusqu’à 49% du capital de la compagnie Malaysia Airlines.
Malaysia Airlines est en difficultés financières depuis la mystérieuse disparition du vol MH370 et la destruction du vol MH17 au-dessus de l’Ukraine en 2014. La compagnie a donc besoin d’un partenaire stratégique pour redécoller. C’est dans ce contexte que le gouvernement malaisien a reçu cinq offres de reprise (partielle), a expliqué lundi le Premier ministre malaisien.
Parmi ces propositions de rachat se trouve celle formulée par Air France-KLM. Le groupe franco-néerlandais souhaite en effet reprendre jusqu’à 49% du capital de Malaysia Airlines. Son objectif est de transformer la Malaisie en un hub destiné aux services de maintenance, de réparation et de révision, selon des sources proches du dossier citées par Reuters.
Japan Airlines, sérieux concurrent à la reprise de Malaysia Airlines
Mais Air France-KLM n’est pas seul puisque Japan Airlines est également sur le dossier. Et la compagnie japonaise aligne deux sérieux atouts : elle dispose déjà d’un accord de joint-venture avec Malaysia Airlines et ces deux compagnies asiatiques font partie de la même alliance aérienne, Oneworld.
Le gouvernement malaisien n’a, à ce jour, pas fait part de sa préférence, se contentant de commenter : « Les offres des transporteurs étrangers sont plus complètes et stratégiques, car les deux prévoient de capitaliser sur l’emplacement stratégie de la Malaisie pour leurs opérations. »

Publié par Manon Gayet
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *