Air France-KLM finit le premier trimestre dans le rouge

Transport

Si le nombre de passagers transportés par le groupe est en en hausse de 3%, la recette unitaire a baissé de 1,9% au premier trimestre 2019.

 

Au premier trimestre 2019, Air France-KLM a généré une perte d’exploitation de 303 millions d’euros, en recul de185 millions d’euros comparé à la même période de l’année écoulé (elle-même impacté à hauteur de 75 millions d’euros par les  grèves chez Air France).

Et d’expliquer dans un communiqué que « la baisse des coûts unitaires est plus que contrebalancée par la hausse du carburant et l’effet négatif des devises ». De fait la facture carburant (couvertures incluses) s’est élevée à 1 201 millions d’euros, en augmentation de 140 millions d’euros (44 millions d’euros sont expliqués par la hausse du prix du carburant et 34 millions d’euros par l’augmentation des volumes, en raison de la hausse des capacités par rapport à l’an dernier.

 

Pour Benjamin Smith, directeur général du groupe Air France-KLM, cité dans le même communiqué,  «le transport aérien européen et le groupe Air France-KLM ont évolué dans un environnement de marché complexe au premier trimestre. L’exercice a été marqué par une importante hausse des capacités pendant une période creuse conduisant à une pression sur la recette unitaire. Dans ce contexte, le groupe a poursuivi ses efforts de réduction de ses coûts unitaires et a bénéficié du travail mis en place pour renforcer son positionnement, comme en témoignent les premiers signes d’amélioration de la performance opérationnelle chez Air France, notamment en termes de taux de recommandation client (Net Promoter Score) et de ponctualité. Ces éléments, couplés à une perspective plus favorable de l’offre de l’industrie cet été nous font anticiper une amélioration de la tendance pour le reste de l’année et confirmer notre objectif annuel. Nous organiserons une journée investisseurs en novembre 2019 pour présenter les orientations stratégiques du groupe».

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *