Air France KLM rembourse désormais les billets d’avion annulés … tout en favorisant les avoirs

Transport
Le groupe a annoncé vendredi 15 mai que les clients, dont les vols ont été annulés en raison de la crise du coronavirus, pourront se faire rembourser. ©Adobe Stock

Le groupe offre le choix aux clients de se faire rembourser les billets dont les vols ont été annulés à partir du 15 mai ou d’opter pour un avoir bonifié de 15%.

 

Le groupe Air France KLM aurait-il plié face à la mise en demeure fin avril de l’association de consommateurs UFC-Que Choisir ou seulement décidé d’appliquer la règlementation européenne qui prévoit le remboursement des billets annulés dans les 7 jours ?

 

Quoi qu’il en soit, le groupe a annoncé vendredi 15 mai que les clients, dont les vols ont été annulés en raison de la crise du coronavirus, pourront se faire rembourser.

 

« La crise actuelle et sans précédent du COVID-19 génère des situations inédites pour les compagnies aériennes et leurs clients. Depuis le début de cette crise, Air France et KLM ont émis des avoirs remboursables, comme réponse commerciale aux annulations massives de vols. Ces avoirs peuvent être remboursés après 12 mois s’ils n’ont pas été (entièrement) utilisés.

L’évolution récente de la situation sanitaire mondiale et la levée progressive des confinements donne une meilleure visibilité sur l’évolution du programme de vols pour les prochains mois. Air France et KLM ont donc décidé d’ajuster leur politique de remboursement pour les annulations de vols effectives à partir du 15 mai. Les clients concernés auront le choix entre un avoir ou un remboursement », indique le groupe dans un communiqué mis en ligne sur son site.

 

Le groupe aérien prévient toutefois que « le traitement de ces demandes pourrait prendre plus de temps », en raison « de l’ampleur de la crise et du nombre d’annulations ».

La bonification non incluse dans le remboursement

 

La compagnie continue néanmoins de favoriser l’émission d’un avoir en cas d’annulation d’un vol : « Air France et KLM renforcent également l’attractivité des avoirs émis avant ou après le 15 mai en bonifiant de 15% la valeur totale du billet initial. Cette valeur supplémentaire peut être utilisée pour une nouvelle réservation mais ne sera pas incluse dans le remboursement après 12 mois si aucune nouvelle réservation n’a été effectuée ».

 

Les billets non utilisés depuis le début de la crise représentent 10 milliards de dollars en Europe et 35 milliards au niveau mondial, selon l’Association internationale du transport aérien (Iata).

Les vols vont reprendre progressivement

 

Air France a annoncé le 18 mai qu’elle comptait « reprendre progressivement ses vols « d’ici à la fin du mois de juin » et sous réserve de la levée des restrictions de voyage », selon un communiqué publié lundi.

 

Dès lors, la compagnie procèdera à « une augmentation graduelle du nombre de
fréquences et de destinations, en particulier vers la France métropolitaine, les Outre-mer et l’Europe », indique-t-elle.

 

« Ce programme de vols représentera environ 15% de la capacité déployée
habituellement à cette période et sera assuré par 75 appareils de la flotte d’Air France, laquelle comprend 224 avions », ajoute-t-elle.

 

Depuis fin mars, Air France assure entre 3 et 5% de son programme habituel
et dessert 43 destinations, souligne le groupe aérien avec pour priorité « la
continuité territoriale et le maintien d’un lien vers des destinations clés, en Europe et à l’international, à la fois pour le transport de passagers et de marchandises ».

 

Le programme de vols est actualisé sur l’ensemble des canaux de distribution, souligne la compagnie indiquant que dès ce lundi, le programme de vols est à jour jusqu’au 30 juin.

Publié par Céline Perronnet
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *