Air France KLM touché par la crise

Transport

Cet hiver, la croissance de l’offre mise sur le marché par Air France KLM sera quasiment nulle. Mais il semblerait que l’hiver puisse durer longtemps. Au moins jusqu’en 2011.C’est ce qui ressort d’un article publié par Les Echos. Dans son édition de mercredi, le journal explique que "le groupe, qui tablait sur 4% de croissance annuelle pour les prochaines années, prévoit désormais une croissance zéro pour l’exercice en cours, clos le 31 mars prochain, ainsi que pour les deux exercices suivants". Une information qu’on confirme du côté de la compagnie tricolore en expliquant que le patron d’Air France, Jean-Cyril Spinetta, a émis cette hypothèse mardi dernier à l’occasion d’un CE d’Air France. Le PDG a expliqué que cette possibilité était envisagée à cause des conséquences pour le transport aérien de la crise actuelle et de la baisse de la croissance économique en Europe et dans le monde. D’après le service de communication d’Air France le président a ajouté que dans un contexte aussi difficile, il était impératif de "stabiliser des coûts qui augmentent mécaniquement de 2% à 3% par an". Il a ajouté que l’engagement de l’entreprise à préserver l’emploi était renouvelé, même si il a concédé quelques incertitudes quand aux résultats. Pour sa part, le journal Les Echos indique que la révision à la baisse des perspectives de développement "pourrait conduire çà une baisse des effectifs de l’ordre de 3,1% d’ici à 2011" et que le groupe "a divisé par deux ses prévisions d’embauche sur trois ans, ramenées à 2.355 recrutements, qui ne couvriront donc plus les départs naturels".

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *