Air France KLM travaille sur de nouvelles réductions de coûts

Transport

Air France KLM a décidé de "revoir ses plans d'affaires 2015 et 2016" pour prendre en compte les conséquences de la grève des pilotes et de la détérioration des recettes unitaires intervenue depuis l'été.
 Le groupe travaille sur des actions complémentaires de réduction des coûts unitaires et sur une réduction significative du plan d'investissement. Pour Alexandre de Juniac, PDG, "la dynamique de Perform 2020 est maintenant lancée". Il a joute : "En renforçant significativement dès maintenant les actions sur les coûts et en adaptant le plan d'investissement, Air France-KLM se donne les moyens d'aborder 2015 dans de bonnes conditions en dépit du contexte concurrentiel dégradé". De fait, le groupe est amené à revoir à la baisse son objectif d'excédent brut d'exploitation (EBITDA) sur 2014 pour un montant supplémentaire de 200 millions d'euros par rapport aux objectifs communiqués les 8 juillet et 8 octobre derniers. Cette révision s'explique par quatre facteurs : la faiblesse persistante de la recette unitaire sur plusieurs marchés long-courrier, la mise à jour de l'estimation de l'impact de la grève des pilotes d'Air France sur le quatrième trimestre, l'introduction de nouvelles règles fiscales qui font que le groupe n'enregistrera pas dans son EBITDA 2014 un ajustement positif de sa charge de pension qui était jusque là anticipé, et enfin, un effet prix du carburant limité sur le quatrième trimestre, compte-tenu de la baisse continue du prix du pétrole brut, plus élevée que celle du prix du carburant avion, de la structure des contrats d'approvisionnement et du portefeuille de couvertures.
 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *