Air France : la direction ne touchera pas à l’accord collectif des hôtesses et stewards avant février 2017

Transport

La direction d'Air France a annoncé aux syndicats d'hôtesses et stewards le maintien à l'identique, jusqu'en février 2017, de leur accord collectif expirant fin octobre, afin de mener des "négociations sérieuses et sereines", dans un courrier dont l'AFP a eu copie.
 "Afin de se donner toutes les chances de succès en disposant du temps pour des négociations sérieuses et sereines, l'accord collectif en cours, qui expire le 31 octobre, sera maintenu sans aucun changement jusqu'en février 2017", est-il indiqué dans ce courrier signé du directeur des ressources humaines, Gilles Gateau, adressé aux syndicats représentatifs du personnel navigant commercial (PNC). Air France leur propose de reprendre les négociations à partir du 24 août. Mais "la direction ne s'engagera pas sur une période de 3 ou 5 ans sans possibilité de devoir s'adapter si nécessaire à des évolutions de notre environnement", est-il aussi dit. Rappelons que le renouvellement de l'accord d'entreprise qui fixe notamment les règles de rémunération, de travail et de carrière des hôtesses et stewards d'Air France, a été au cœur de la grève menée du 27 juillet au 2 août. Pour désamorcer ce conflit en plein chassé-croisé estival, la direction avait proposé début juillet de reconduire jusqu'en mars 2018 l'accord existant "avec certaines modifications mineures".  Une durée "insuffisante" pour les syndicats qui ont réclamé 3 à 5 ans, voire un accord à durée indéterminée comme les autres catégories du personnel.
 

Publié par La Rédaction

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *