Air France : les pilotes rejettent la proposition de la direction

Transport

Le premier syndicat de pilotes d'Air France, le SNPL AF Alpa, a rejeté "fermement" lundi la proposition de la direction de la compagnie aérienne de suspendre jusqu'en décembre le projet de développement de sa filiale à bas coût Transavia, au coeur du conflit aérien depuis huit jours (lire).Dénonçant une "ultime provocation" du patron du groupe AF-KLM, Alexandre de Juniac, le syndicat estime, dans un communiqué diffusé sur son site internet, que l'annonce faite aux syndicats lundi matin "n'est qu'un écran de fumée qui n'offre pas plus de garanties que les annonces précédentes, et ne résout aucun problème". "Le pompier pyromane avait misé sur une baisse de la mobilisation après les huit premiers jours. Or les déclarations de grève ne faiblissent pas. Il tente désormais d'éteindre l'incendie en soufflant sur les braises", dénonce le SNPL. Le syndicat appelle les pilotes à rester mobilisés et à se rassembler mardi en uniforme à proximité de l'Assemblée nationale "face à cette nouvelle provocation".

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions

  1. Pas besoin d’etre un grand analyste politique pour comprendre que les syndicats d’Air France se mettent à dos les professionnels, les sous-traitants et les voyageurs du monde entier à l’instar de la SNCM qui se saborde aussi, et qu’elle va sans doute rejoindre à -10000m. Vous pouvez rigoler, c’est avec votre argent comme disait Coluche ! Tout ceci est pitoyable pour l’image du Pays.

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *