Air France : l’intersyndicale appelle à un arrêt de travail du 23 au 26 juin

Transport

Pour les syndicats, le vote “non” majoritairement exprimé lors du référendum mis en place par Jean-Marc Janaillac, alors président d’Air France, doit être entendu.

Dans un communiqué, l’intersyndicale estime que « les salarié(e)s  ont su faire preuve de responsabilité et de patience ». Elle estime que « la récente rumeur d’un nouveau préavis a poussé la direction à faire fuiter dans la presse une proposition de revalorisation (étalée sur 2018 et 2019) » qui est « une
manœuvre qui vise à reproduire ce qui a déjà été refusé par les salarié(e)s d’Air France ! »
Cette « proposition ne permet pas un rattrapage acceptable de l’inflation perdue depuis 2012 ». Dès lors, « faute de trouver une solution pour résoudre ce conflit, l’intersyndicale appelle aujourd’hui à un arrêt de travail du 23 au 26 juin. Ce préavis sera levé ou renforcé en fonction des annonces à venir de la direction ».
Tous les spécialistes s’accordent à dire que des arrêts de travail cet été pourraient entraîner de graves difficultés économiques pour la compagnie tant, évidemment, cette saison est cruciale pour les compagnies aériennes.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *