Air Transat achève la rénovation de sa flotte

Transport

La compagnie canadienne Air Transat achève la rénovation de ses cabines entamée en mai 2012. Ce sont les A330 qui ont été adaptés en premier, suivis des A310. Le résultat est "excellent" selon les premiers retours des passagers, comme l'indique Lydia Morinaux, directrice France de la compagnie.Ce sont les douze A330 de la flotte qui ont bénéficié des plus gros changements comme, par exemple, les nouveaux fauteuils en cuir et la généralisation des écrans individuels. Les cabines bénéficient également d'un éclairage changeant dont les nuances pâles évoluent du bleu au rouge en passant par tout le spectre de l'arc en ciel pour produire une atmosphère relaxante durant le vol. Le pitch a été aussi augmenté grâce à la nouvelle courbe des sièges pour arriver à 81 centimètres en éco, "soit 1 centimètres de mieux que nous concurrents" précise Lydia Morinaux, et entre 91 et 93 centimètres en Club. Coté service, les passagers en éco ont le choix entre 3 repas chauds, un verre de vin et un petit déjeuner. Des collations et boissons supplémentaires sont également disponibles à l'achat. Air Transat propose toujours l'option Plus (pas accessible dans les GDS) qui permet aux passagers en éco de bénéficier d'avantages pour environ 80 euros de plus, comme par exemple le choix du siège, une franchise bagage supplémentaire de 10 kilos (soit 23 kg + 10), ainsi que l'enregistrement, l'embarquement et la livraison des bagages prioritaires. Ils ont également droit à un verre de vin pétillant, 1 snack et une boisson. L'effort de la compagnie a été également porté sur la classe Club. Celle-ci dispose de 12 sièges, avec un service complet pour un rapport qualité prix très compétitif. Soit à partir de 800 euros aller-retour TTC entre Paris et Montréal. "Nous n'avons pas la prétention de rivaliser avec la classe affaires de compagnies comme Air France et Air Canada car nous voulons rester concurrentiels", dit encore Lydia Morinaux. Le passager Club dispose d'une franchise bagage de 40 kg en soute et peut embarquer une valise de 15 kilos en cabine (contre 10 kg en éco). Il peut évidemment choisir son siège, et bénéficie d'un enregistrement, d'un embarquement et d'une livraison de bagage prioritaire. Durant le vol, il est dorloté par deux personnels de cabine dédiés. Avec au programme : un cocktail de bienvenue, suivi d'un repas chaud choisit au préalable, le tout agrémenté d'un choix de boissons alcoolisées ou non. Un service de bar est également à disposition. Le fauteuil est spacieux et confortable et peut s'incliner suffisamment pour dormir durant un vol de 6 ou 7 heures. Coté divertissements, tous les écrans individuels des A330 permettent de visionner plus de 30 films récents, 100 séries TV, ainsi qu'écouter 80 disques musicaux et 9 chaines radios.
Quant aux neuf A310 de la flotte dont la rénovation du dernier vient tout juste d'être achevée, ils bénéficient des mêmes modifications que pour les A330, à quelques détails près. Pour des raisons de coûts, en effet, les sièges n'ont pas été changés mais rénovés. De plus, ces appareils déjà anciens n'ont pas reçus d'écran individuels. En revanche, ils sont équipés d'un système développé par Zodiac qui permet à chaque passager durant le vol de se connecter à l'intégralité du programme de divertissement en wifi via son PC, sa tablette ou son smartphone. A l'heure actuelle, Air Transat s'interroge tout de même sur l'opportunité ou non de conserver ses A310, excellents avions (Airbus incite Air Transat à les exploiter jusqu'en 2025) car il n'existe pas beaucoup d'autres appareils sur le marché auyant la même capacité (249 sièges)  si bien adaptée à l'usage de la compagnie qui vole soit sur le transatlantique, soit sur les Caraïbes au départ du Canada. 

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *