Amadeus : les services additionnels des compagnies ont augmenté de plus de 43% en 2011

Transport

À l’échelle mondiale, les revenus tirés des services additionnels par les compagnies aériennes montent en flèche et atteignent 32,5 milliards de dollars en 2011.  Cette estimation faite par Amadeus indique en que ceux-ci ont augmenté de 9,9 milliards de dollars, soit 43,8%." Les revenus additionnels continuent de progresser rapidement et nous assistons à un regain d’intérêt de la part des transporteurs tout compris du monde entier, qui commencent eux aussi à proposer des services additionnels dans le cadre de leurs systèmes de distribution internationale, notamment Amadeus", souligne Holger Taubmann, VP distribution d'Amadeus. "KLM et Iberia, par exemple, viennent de passer, comme d'autres compagnies avant eux, à la solution Amadeus Ancillary Services pour agences de voyages. Le modèle met désormais l’accent sur les services qui élargissent l’offre et renforcent la marque, plutôt que de dégrouper le prix du billet". Amadeus a défini quatre grandes catégories de compagnies qui utilisent différemment les revenus additionnels. La première regroupe les champions des revenus additionnels qui sont les transporteurs qui affichent le plus fort pourcentage de revenus additionnels par rapport à leurs revenus d’exploitation comme AirAsia, Aer Lingus, Easyjet, Ryanair ou Spirit Airlines. La seconde rassemble les grandes compagnies américaines qui, basées aux Etats-Unis, enregistrent d'importants revenus additionnels grâce aux programmes de fidélité et à la facturation des bagages comme Alaska, American ou United. La troisième réunit les compagnies low cost qui s’appuient généralement sur un mix de prestations à la carte comme AirTran, Blue1, IndiGo, Jazeera Airways, Pegasus et Spring Airlines. Enfin, la dernière regroupe les compagnies classiques (Air China, Emirates, Finnair, LAN, Qatar Airways ou encore Singapore Airlines) dont les revenus relatifs aux services additionnels peuvent provenir des frais de bagages excédentaires ou lourds facturés, ou de certaines activités en partenariat réalisées dans le cadre d'un programme de fidélité.

Publié par La Rédaction

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *