Atlas Blue va voler vers le Maroc pour le groupe Marmara

Transport

Entée dans la flotte d’un A 321.
Trois nouvelles ligne régulières.
Décidément, Atlas Blue, la filiale « low cost » de Royal Air Maroc, prend une place de plus en plus importante dans le paysage aérien français. Non seulement la compagnie vient d’annoncer plusieurs ouvertures de lignes au départ de l’Hexagone, mais elle a également signé un accord qualifié de « majeur » avec « l’un des premiers TO français ». En ce qui concerne les ouvertures, depuis le 26 mars dernier Atlas Blue opère vers Marrakech depuis Lille (2 vols par semaine), Nantes (3 vols par semaine) et Marseille (1 vol quotidien pendant toute la saison été). Des rotations qui viennent donc s’ajouter aux départs de Lyon (6 vols par semaine), Bordeaux, Toulouse et Nice. En Europe, Atlas Blue vole aussi vers Londres, Milan, Genève et Amsterdam. L’activité de la compagnie se partage donc, pour l’été 2006, entre vols réguliers de point à point (pour 40%) et vols charter (pour 60%). En ce qui concerne ce dernier aspect des opérations, et même si la volonté de ses dirigeants est d’équilibrer les choses, Atlas Blue a annoncé la signature, le mois dernier, d’un contrat de partenariat avec le groupe Marmara. Et il ne s’agit pas d’un petit contrat ! D’une durée de 4 ans, il porte sur 35 rotations hebdomadaires entre la France et le Maroc (Marrakech et Agadir), au départ de 11 villes françaises. Pour ce faire, Atlas Blue utilisera son tout nouvel Airbus 321. Ajoutons que la compagnie inaugurera le 19 avril prochain son propre terminal sur la plate-forme de Marrakech (Aéroport Menara) ou seront
regroupés l’exploitation, les services administratifs et financiers ainsi qu’une agence. Comme l’explique la compagnie dans un communiqué: « avec plus de 820.000 passagers transportés, la création d’un terminal spécifique à l’aéroport de Marrakech se justifiait ». En 2005, Atlas Blue a réalisé un chiffre d’affaires de 82 millions d’euros. Son coefficient de remplissage a été de 79% au global et de 61% pour le seul trafic régulier.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *