Au Ditex, la SNCF a présenté sa nouvelle offre « grande vitesse »

Transport

Agnès Stupfler, directrice régionale Entreprise et agences de la SNCF, et David Roubieu, directeur des ventes, ont profité du Ditex (29 et 30 mars)  pour présenter aux visiteurs les avantages du billet Pro qui prendront d’autant plus d’importance que, dès le 2 juillet, les  TGV mettront Bordeaux à 2h04 de Paris.

Quand on interroge Agnès Stupfler, directrice régionale Entreprise et agences, sur les ambitions de la SNCF en termede parts de marché après le lancement de la très grande vitesse vers Bordeaux ou Rennes le 2 juillet, la réponse fuse : « Nous les voulons toutes ». La réponse est dite dans un sourire mais témoigne bien de l’ambition du transporteur qui se base sur son expérience. David Roubieu, directeur des ventes, rappelle, par exemple, qu’Air France ne dessert plus Strasbourg. Les TGV Océane, dès le 2 juillet, vont relier Paris et Bordeaux en 2h04 – 3h14 aujourd’hui – avec quelque 35 000 places proposées chaque jour. Autre exemple : Le TGV Armorique reliera Paris Montparnasse à Rennes en 1H25, soit  35 minutes en moins. Les deux responsables rappellent aussi que ce gain de temps s’accompagne d’une montée en gamme des rames en citant, par exemple, la mise en place de sièges qui permettent d’être toujours dans le sens de la marche : « une prouesse technique ».

 

En effet, 9 neuf clients sur 10 voyageront dans le sens de la marche puisque l’ensemble des sièges de 1ère classe seront pivotants. D’une manière générale, la clientèle professionnelle sera choyée : l’appli TGV pro va par exemple permettre d’orienter les passagers vers une file d’embarquement dédiée et des salons grands voyageurs,  rénovés, seront ouverts pour l’occasion, à Bordeaux comme à Montparnasse. L’application permet déjà de connaitre en temps réel le numéro de la voie et intègre la flexibilité qu’offre les billets pro.

Enfin, rappelons que le transporteur a supprimé la marque IDTGV, tout en maintenant les Prem’s, et ne proposera donc plus que des billets TGV et Ouigo. L’offre low-cost de  la SNCF proposera 2 allers-retours par jour vers Bordeaux soit 90000 places offertes au second semestre 2017. Ouigo propose également deux nouvelles rotations vers Rennes. Les prix Prem’s seront maintenus à partir de 20 euros sur Rennes et Nantes et à partir de 25 euros pour Bordeaux et Toulouse.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *