Avec Ouibus, Salaün Autocars a déjà créé 60 emplois et s’apprête à ouvrir de nouvelles lignes

Transport

C’est à Pont de Buis, dans son fief finistérien, que Michel Salaün, président du groupe éponyme, a présenté le développement de son activité autocar longue distance qu’ii développe avec Ouibus. A ses côtés, Richard Ferrand, député du Finistère, rapporteur de la loi Macron et Roland de Barbentane, directeur général de Ouibus.

 

 Michel Salaün s’est déjà félicité d’avoir pu créer 60 emplois depuis le lancement des liaisons au départ de Nantes, Rennes et Brest vers Paris avec des escales à Lorient, Rennes, Angers, Le Mans et Quimper. 60 capitaines de route formés par Ouibus qui, en plus d’assurer la conduite, sont responsables de la conduite et de l’accueil des passagers : "nous tenons à avoir un produit homogène, assure Roland de Barbentane. A bord, partout, le wifi et un espacement de 78 cm entre les sièges. Nous voulons faire la différence avec la bienveillance". A Salaün, la responsabilité d’engager des coûts avec l’achat de nouveaux autocars et le recrutement. A Ouibus, la responsabilité d’assurer les recettes et donc la commercialisation. Ce qui n’empêche pas Michel Salaün d’avoir l’idée d’utiliser ses agences physiques pour assurer le remplissage : "notre clientèle senior n’est pas toujours à l’aise avec Internet et nous fait déjà des demandes". C’est un nouveau marché et les deux partenaires vont apprendre en roulant. Les premiers résultats sont encourageants avec de bons taux de remplissage depuis Brest. Par ailleurs, Ouibus, qui fait clairement de Blablacar son concurrent principal en mettant en avant ses petits prix, son confort et la sécurité, s’apprête à ouvrir avec Salaün des nouvelles lignes qui partiront de Brest et Rennes pour rayonner dans l’Ouest jusqu’à Nantes et Bordeaux en passant par La Rochelle, Quimper, Vannes et Rennes.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *