Ben Smith, le nouveau DG d’Air France – KLM, va investir la moitié de son salaire dans le capital du groupe

Transport

Comme il ne pouvait pas rencontrer personnellement les quelque 90 000 salariés du groupe, Ben Smith, le tout nouveau directeur général d’Air France – KLM s’est fendu une vidéo pour se présenter.

 

Ben Smith, Canadien né d’une mère hongkongaise et d’un père australien a d’abord déclaré une flamme viscérale à l’industrie du transport aérien, rappelant au passage qu’avant de devenir le numéro deux d’Air Canada c’est comme agent d’escale qu’il était entré dans un secteur dont il a gravi tous les échelons. Un secteur qui, a-t-il rappelé, est en constante évolution. Avec in fine l’idée que ceux qui ne sauront pas s’adapter auront peu de chance de survivre, citant au passage Pan Am, Sabena, Swissair et même Alitalia, qui selon lui ne serait pas loin de passer l’arme à gauche. Pour Ben Smith « un nouveau plan est nécessaire » pour qu’Air France – KLM réussisse à faire face à la concurrence des low-cost et des compagnies du Golfe.

Le nouveau patron en appelle à l’union des forces d’Air France et de KLM pour que le groupe devienne un véritable leader de l’industrie. Il veut également que les luttes internes cessent car « elle offres nos clients sur un plateau à nos concurrents ».

Rassurant, il a ajouté qu’il « n’arrivait pas ici avec une stratégie que je vous imposerai » et a tenu à illustrer son implication personnelle dans le futur projet en indiquant qu’il allait investir la moitié de sa rémunération fixe (450 000 euros) dans le capital d’Air France – KLM.

 

Publié par Mathieu Garcia

Journaliste - Rubrique Transport - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *