Bénéficiaire en 2018, Brittany Ferries alerte sur les conséquences du Brexit

Transport
Brittany Ferries

Malgré les défis constants liés au Brexit, Brittany Ferries a réalisé des bénéfices en 2018.

Pour l’exercice 2018, le bénéfice s’élève à 8 millions d’euros avec un chiffre d’affaires de 444,2 millions d’euros. Les passagers ont généré 62 % du chiffre d’affaires, le fret 23 % et les ventes à bord 14 %. Le nombre total de passagers a légèrement augmenté, passant de 2,59 millions à 2,63 millions, soit une progression de 1,4 %. Avec 205 401 unités transportées, le fret a enregistré une baisse de 2,9 %.

« Nous avons réalisé des bénéfices en 2018 grâce à la combinaison d’une gestion rigoureuse, de changements structurels au sein de l’entreprise et la mise en oeuvre de nouvelles méthodes de travail  » commente Christophe Mathieu, président du directoire de Brittany Ferries. « Nous sommes très satisfaits de ces résultats dans une période particulièrement difficile liée à la chute de la livre sterling d’environ 15 % en deux ans et à un contexte incertain lié aux effets du Brexit, qui continue à freiner la demande de nos clients majoritairement britanniques.

« Nous nous préparons maintenant pour les années à venir. Nous avons entrepris le renouvellement de notre flotte qui se traduit par un investissement dans la construction de trois nouveaux navires et avons pris un engagement clair envers les régions que nous desservons. C’est maintenant au gouvernement français de relever le défi. Toutes les dispositions doivent être prises, dès à présent, pour garantir la mise en place de structures adaptées dans nos ports de Bretagne et de Normandie après le Brexit, afin que les marchandises puissent continuer à circuler librement et que nos passagers retrouvent la confiance suffisante pour voyager cet été et au-delà », souligne Jean-Marc Roué, président
du Conseil de surveillance Brittany Ferries.

Le succès commercial de Brittany Ferries, précise la compagnie, est fortement lié à ses passagers britanniques à 85%, chiffre qui met en évidence la nécessité pour la France de rester accessible et attractive pour ses voisins d’outre-Manche.
Plus d’un demi-milliard d’euros a été dépensé par les clients de Brittany Ferries en France en 2018 se traduisant par 854 000 visiteurs uniques et 9,2 millions de nuitées générées. Une fois de plus, la Bretagne, la Normandie et les Pays de Loire en ont été les plus grands bénéficiaires. La Bretagne a accueilli 295 000 visiteurs générant 150 millions d’euros de dépense. Le renforcement de la ligne Roscoff/Cork, par une rotation hebdomadaire supplémentaire, a participé à l’augmentation du nombre de visiteurs irlandais, devenus majoritaires. La Normandie a quant à elle, accueilli 219 000 visiteurs générant une dépense de 78 millions d’euros. 143 000 visiteurs avec une dépense de 79 millions d’euros ont profité à la région des Pays de Loire.

“Nul n’est en mesure d’imaginer ce que seront les relations entre le Royaume-Uni et l’Union Européenne dans les années à venir, mais Brittany Ferries sera toujours là pour relier l’Angleterre et l’Irlande au continent. C’est là notre ADN
et il nous faut encore et toujours anticiper et investir aujourd’hui dans ce que nos passagers attendront du transport maritime demain : des ferries plus respectueux de l’environnement, plus connectés et toujours plus confortables »,
souligne Jean-Marc Roué, président du Conseil de Surveillance Brittany Ferries.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *