Bientôt une loi pour limiter le transport aérien ?

Transport
avion

François Ruffin, député (LFI) de la Somme, va présenter une proposition de loi visant à limiter le trafic aérien lorsqu’on peut lui substituer le train.

 

Partant du principe que, « selon l’éco-calculateur de l’aviation civile, un aller-retour Paris-Marseille en avion émet 50 fois plus de CO2 que le même trajet effectué en TGV ». Que « plus de 20% du trafic aérien français est exclusivement métropolitain et concerne majoritairement des villes bien reliées au réseau ferroviaire, à l’heure où l’on met plus de temps à faire Paris-Amiens, Paris-Cherbourg, ou Paris-Clermont-Ferrand aujourd’hui qu’il y a trente ans », les députés* qui portent ce projet de loi proposent « d’interdire l’exploitation de toute ligne aérienne lorsqu’un trajet en train sans correspondance au temps de trajets équivalent, plus 2h30, existe ». Et de préciser « nos objectifs de réduction des émissions carbone sont incompatibles avec la croissance du transport aérien, ni même avec son maintien. A nous de rejoindre les Pays-Bas, la Belgique, la Suède et le peloton des nations européennes qui prennent au sérieux cette question ».

 

*la proposition de loi sera présentée par Francois Ruffin (LFI) et co-signée par Dominique Potier (SOC), Delphine Batho (NI), Sébastien Nadot (LREM), Sébastien Jumel (GDR), Muriel Ressiguier, Caroline Fiat, Bastien Lachaud, Sabine Rubin, Mathilde Panot, Alexis Corbière, Danièle Obono, Jean-Hugues Ratenon, Bénédicte Taurine et Loïc Prud’homme (LFI).

Publié par Mathieu Garcia

Journaliste - Rubrique Transport - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *