British Airways analyse le comportement des français à Noël

Transport
Pendant les fêtes de fin d'année, il est certain que les comportements des britanniques et des français différent un peu.

A l’occasion des fêtes de fin d’année, British Airways s’est intéressée au comportement des Français à l’approche de ces festivités. La compagnie révèle les résultats d’une étude* conduite par l’institut One Poll et décortique toutes les habitudes des Français autour de Noël : dépenses, voyages, repas de Noël et même consommation de chocolat…

Les français aiment passer Noël en France

Selon cette étude, pour profiter des fêtes, les Français n’hésitent pas à prendre quelques jours de congé : 5,5 en moyenne. Et même si la majorité d’entre eux (58 %) préfèrent passer Noël dans leur foyer, ils ne rechignent pas à parcourir quelques kilomètres pour rendre visite à leurs proches, 209 km en moyenne. En revanche, une majorité admet avoir plus de difficultés à traverser les frontières hexagonales : 82% déclarent avoir prévu de rester en France pour les fêtes et ils sont 71% à n’avoir jamais passé Noël à l’étranger

Les français préfèrent les ambiances hivernales

Lorsqu’on leur demande dans quel autre pays ils aimeraient célébrer Noël, les Français sont nombreux à plébisciter l’Amérique du nord. Ainsi, pour 17%, la destination rêvée serait les États-Unis alors que 13% s’imaginent passer les fêtes au Canada. Il va sans dire que le climat nordique de ce pays influe sur le choix des répondants car près de la moitié (48 %) d’entre eux avouent préférer fêter Noël sous de basses températures dans une ambiance hivernale

Le plaisir d’offrir avant tout

Les Français consacrent en moyenne 385 euros à leurs cadeaux de Noël. Un budget confortable qui leur permet de combler toute la famille, et d’offrir de 6 à 10 cadeaux pour 39 % des répondants et entre 11 et 20 pour 27 % d’entre eux. Pour près de la moitié d’entre eux (49 %), offrir des cadeaux est ce qu’ils préfèrent à Noël. Suivent le plaisir de rendre visite à ses proches (47 %) et celui de recevoir des cadeaux (31%).

Des chocolats oui, mais pas trop

Comme chaque année, Noël est l’occasion de se retrouver autour de traditionnels repas de famille. Pour une majorité de Français (62%), il n’est pas question de s’éparpiller : seuls un ou deux repas de Noël sont au programme. Plus gourmands, un quart des répondants estiment à 3 ou 4 le nombre de tablées de fêtes auxquelles ils participeront. Côté sucreries, les Français sont moins friands de chocolat qu’on pourrait l’imaginer : un Français admet consommer en moyenne 7 chocolats entre le réveillon de Noël et le jour de l’An.

*Étude British Airways conduite par One Poll entre le 30 novembre et le 8 décembre 2017 sur un échantillon aléatoire de 1000 adultes résidant en France et fêtant Noël.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *