British Airways donne un coup d’œil dans le rétro…et célèbre 100 ans d’histoire

Transport

Cette semaine, pour la première fois de son histoire, British Airways réuni les quatre appareils parés des livrées historiques de la compagnie à l’occasion de son centenaire.

 

Quelques 50 000 passagers ont déjà parcouru le globe à bord de ces quatre aéronefs depuis qu’ils ont à nouveau rejoint la flotte. Le Boeing 747 a rallié des destinations telles que New York, Le Cap, Dubaï et Lagos, tandis que l’Airbus A319 aux couleurs de la BEA a sillonné le réseau britannique et européen de la compagnie, pour se rendre notamment à Manchester, Newcastle, Edimbourg, Milan, Zurich et Amsterdam.

 

Alex Cruz, PDG de British Airways, a déclaré : « Ces livrées historiques remises à l’honneur à l’occasion du centenaire de la compagnie ont suscité un enthousiasme et une fierté inimaginables, tant auprès de nos clients que de nos collaborateurs. »

 

« Les réseaux sociaux ont été littéralement bombardés de photos postées par les voyageurs du monde entier lorsqu’ils ont découvert les avions. Quelques 50 000 passagers ont voyagé à bord de ces appareils rehaussés de nos livrées iconiques depuis leur retour au sein de la flotte. Nous souhaitions immortaliser ce moment unique afin de le partager avec tous nos clients et collègues. »

 

Pour réaliser ce « portrait de famille », les quatre avions en livrée vintage ont été garés dans le centre de maintenance de British Airways durant leur période d’arrêt et alignés aux côtés d’un aéronef orné de l’actuel motif Chatham Dockyard. Plus de deux heures ont été nécessaires pour les immortaliser sous leur plus bel angle.

 

Les livrées rétro ont été dévoilées dans le cadre du centenaire de la compagnie britannique, qui entend rendre hommage à son passé tout en se tournant vers l’avenir. Il est possible de suivre les trajets des quatre appareils sur le site Internet Flightradar24, où seront publiés des clichés inédits des appareils.

 

 

La longue histoire de de British Airways

 

  • Le 25 août 1919, l’ancêtre de British Airways, Aircraft Transport and Travel Limited (AT&T), inaugure le premier vol quotidien entre Londres et Paris.

 

  • En 1924, les quatre principales compagnies aériennes de Grande-Bretagne, à savoir Instone, Handley Page, Daimler Airways (qui succède à AT&T) et British Air Marine Navigation Company Limited, fusionnent pour donner naissance à Imperial Airways Limited.

 

  • En 1925, Imperial Airways dessert Paris, Bruxelles, Bâle, Cologne et Zurich. Entre temps, plusieurs autres compagnies aériennes britanniques de moindre envergure ont commencé à proposer des vols. Leur fusion en 1935 se traduit par la création de British Airways Limited, une compagnie privée qui devient la principale concurrente d’Imperial Airways sur le réseau européen.

 

  • En 1939, suite à une décision gouvernementale, les sociétés Imperial Airways et British Airways sont nationalisées et fusionnent pour former la British Overseas Airways Corporation (BOAC). À compter de 1946, les vols intérieurs ou à destination de l’Europe continentale sont opérés par une nouvelle compagnie, British European Airways (BEA), tandis que BOAC propose progressivement des liaisons vers New York (1946), le Japon (1948), Chicago (1954), puis la côte ouest des États-Unis (1957). BEA développe en parallèle un réseau domestique desservant différents aéroports du Royaume-Uni, notamment Belfast, Édimbourg, Glasgow et Manchester.

 

  • De 1946 à 1960, BOAC et BEA s’imposent comme les principales compagnies britanniques de transport régulier de fret et de passagers à l’international. Les années 1950 sont marquées par l’avènement des avions de ligne à réaction, avec le jet Comet de la BOAC qui, en 1952, réduit de moitié le temps de vol Londres-Johannesbourg.

 

  • Tandis que BEA acquiert peu à peu d’autres compagnies aériennes, le gouvernement britannique recommande en 1967 la mise en place d’un conseil d’administration responsable de la BOAC et de BEA ainsi que la création d’une compagnie secondaire. British Caledonian sera ainsi fondée en 1970.

 

  • Deux ans plus tard est créé un nouveau conseil d’administration supervisant les activités de BOAC et BEA, qui fusionnent en 1974 pour donner naissance à la compagnie British Airways.

 

  • En juillet 1979, le gouvernement annonce son intention de vendre ses parts de British Airways, menant à la privatisation de la compagnie en février 1987.

 

  • En janvier 2011, l’Internationial Consolidated Airlines Group (IAG) est créé suite à la fusion de British Airways et Iberia. Depuis lors, IAG est également devenu la société mère de Aer Lingus et Vueling. En 2017, IAG a fondé LEVEL, une nouvelle compagnie aérienne low-cost proposant ses services au départ de Barcelone, Paris et Vienne.

 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *