Bruxelles veut mettre fin aux ententes tarifaires entre compagnies Iata

La Commission européenne a décidé lundi de mettre fin à un régime préférentiel permettant aux compagnies aériennes membres de Iata de fixer ensemble le prix des billets "interligne" (un passager utilise le même billet pour voyager avec deux ou plusieurs compagnies).Rappelons que depuis 1993, en Europe, les ententes sur les prix sont interdites par Bruxelles qui considère que ce sont des pratiques commerciales restrictives. Iata avait alors pu bénéficier d’une exemption. Et c’est cette exemption que la Commission va supprimer. Côté calendrier, l’exemption accordées aux ententes entre les compagnies sur les liaisons intracommunautaires se fera à partir du 1er janvier 2007. Cette tolérance sera maintenue sur les liaisons entre l’UE et les pays tiers jusqu’à la fin octobre 2007. Pour les vols entre l’UE et les Etats-Unis et l’Australie, la date limite est fixée au 30 juin. Selon Bruxelles, ce changement ne devrait avoir que peu d’influence sur le transport de passagers car "plus de 97% des voyages en Europe sont des vols hors interligne ou en interligne mais avec un système qui ne dépend pas des conférences tarifaires de Iata". De son côté Iata nuance : "C’est un produit de niche utilisé par un petit nombre de voyageurs" certes, "mais qui demande la meilleure flexibilité possible. Ce choix offert aux consommateurs ne peut pas être proposé par le seul réseau d’une compagnie aérienne ou même par les différentes alliances". De plus poursuit Iata,"si nous ne pouvons plus offrir ce service, l’impact se traduira par une hausse des tarifs pour une même flexibilité, puisque chaque segment du voyage devra être acheté individuellement". Iata a toutefois pris acte de la décision de Bruxelles et s’emploie malgré tout à trouver "une solution qui n’aura pas d’impact pour les consommateurs et travaille déjà à automatiser le processus de fixation des tarifs".

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef – Le Quotidien du Tourisme

Me contacter

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *