Aigle Azur ne sera pas repris

Transport

Le tribunal de commerce d’Evry n’a retenu vendredi «aucune des offres de reprise» de la compagnie aérienne Aigle Azur placée en liquidation judiciaire.

«Aucune solution pérenne n’a été proposée par les candidats repreneurs», a expliqué la présidente du tribunal Sonia Arrouas , déplorant «les désistements ou les absences d’offres concrètes, l’absence de moyens financiers des candidats crédibles», «l’indétermination de la provenance des fonds» ou encore «l’irrecevabilité de certaines propositions».

Aigle Azur employait quelque 1150 personnes, dont 800 en France et 350 en Algérie. La compagnie, dont les 11 avions ne volent plus depuis le 7 septembre, avait été placée en liquidation judiciaire le 16 septembre avec poursuite d’activité jusqu’au vendredi 27 septembre.

 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *