Cop21 : Vinci engage l’ensemble de ses aéroports dans une démarche de réduction des émissions de gaz à effet de serre

Transport

Vinci engage l’ensemble de ses aéroports dans une démarche de réduction des émissions de gaz à effet de serre.Après les aéroports portugais, Vinci généralise le programme "Airport Carbon Accreditation" à ses aéroports français et cambodgiens. L’Airport Carbon Accreditation (ACA), lancé en 2009 à l’initiative de l'ACI (Airports Council International), est le seul programme à dimension internationale de réduction des émissions de gaz à effets de serre spécifique aux aéroports. Cette certification évalue et reconnaît la démarche entreprise par les aéroports afin de réduire leurs émissions en gaz à effet de serre. L’accréditation exige une vérification par un tiers indépendant. Elle comprend quatre niveaux d’accréditation : la cartographie, la réduction, l'optimisation et la neutralité. Entre 2011 et 2014, les aéroports portugais ont réduit de plus de 5% leurs émissions de gaz à effet de serre par unité de trafic. Grâce à cette réduction d’émissions, parmi ces aéroports, sept ont rempli en 2015 les conditions d’éligibilité à l’accréditation de niveau 2 de l’Airport Carbon Accreditation. En décembre, l’ensemble des aéroports Vinci Airports seront accrédités : 10 aéroports français (Nantes Atlantique, Rennes Bretagne, Dinard Bretagne, Quimper Cornouaille, Poitiers Biard, Clermont-Ferrand Auvergne, Chambéry Savoie, Grenoble Isère, Saint-Nazaire Montoir, Pays D’Ancenis) ainsi que les 3 aéroports cambodgiens de Phnom Penh, Siem Reap, Sihanoukville, obtiendront le niveau 1.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *